la banque Sasfin proche d’obtenir 35 millions $ au titre de la facilité d’urgence de l’UE-FMO

(Agence Ecofin) – La banque sud-africaine Sasfin est la première institution qui bénéficiera de la facilité d’urgence de l’UE-FMO. Elle obtiendra un financement de 35 millions $ pour soutenir des structures dirigées par des femmes et des jeunes en Afrique du Sud.

Le groupe bancaire sud-africain Sasfin Holdings Limited va obtenir une ligne de crédit de 35 millions $ avec une maturité de sept années, auprès du fonds Nasira de l’agence de financement du gouvernement néerlandais FMO.

La Banque cotée sur la Bourse de Johannesburg deviendra la première institution bénéficiaire de la facilité d’urgence covid-19 mise en place par l’Union européenne et le fonds Nasira du FMO. Elle soutient les jeunes entrepreneurs d’Afrique subsaharienne et d’Europe via des garanties accordées à des banques locales.

L’initiative renforcera les crédits accordés par Sasfin à des entreprises clientes impactées par la covid-19 en Afrique du Sud. Elle ciblera singulièrement les jeunes, les femmes et les migrants.

« L’Afrique du Sud reste une économie ayant un des taux d’inégalité les plus élevés au monde. Pourtant, il a un secteur privé vaste et dynamique qui est maintenant aux prises avec les conséquences de la covid-19. Cela est particulièrement vrai pour les femmes, les jeunes entrepreneurs et les migrants, qui sont souvent dans une position préjudiciable lorsqu’il s’agit d’accéder aux services financiers pour développer leurs entreprises », a fait savoir le FMO dans la note d’information annonçant l’opération.

En avril 2020, le fonds Nasira avait reçu 25 millions d’euros du Fonds européen pour le développement durable pour soutenir des entrepreneurs touchés par la covid-19 en Afrique et au de l’UE.

Chamberline Moko    

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Au 1er semestre 2021, la Kenya Revenue Authority espère mobiliser 46 millions $ de taxe sur les services numériques

Read Next

IMF World Economic Outlook Update

%d bloggers like this: