La Poste Sénégal signe avec Spacecom pour fournir un service Internet de haute qualité dans les zones éloignées

(Agence Ecofin) – La Poste Sénégal va améliorer l’accès des populations rurales à l’Internet haut débit. Elle a signé un accord à cet effet avec Spacecom. Il prévoit l’arrimage de la société publique au satellite AMOS-17 qui renforcera ensuite la connectivité dans 200 bureaux de poste éloignés.

Spacecom est le nouveau fournisseur de service Internet (FSI) de La Poste du Sénégal. L’opérateur satellite israélien l’a dévoilé le 11 novembre 2020. Le contrat pluriannuel signé entre les deux parties verra l’arrimage de La Poste au satellite AMOS-17 qui lui fournira une communication réseau robuste, sécurisée et fiable via un faisceau en bande Ku qui reliera ensuite ses sites VSAT à son hub de Dakar.

Avec cette connectivité de haute qualité qui desservira ses 200 bureaux de poste éloignés, La Poste souhaite contribuer à la réduction de la fracture numérique en fournissant un accès aux services Internet et à des applications supplémentaires à ses clients ruraux dans tout le pays.

Abdoulaye Bibi Balde, le président-directeur général de La Poste, explique que la société publique « cherche toujours à améliorer les services qu’elle fournit à ses clients et a envisagé un plan pour réduire la fracture numérique à travers le Sénégal. Pour ce faire, nous devions augmenter notre capacité et trouver un fournisseur de satellites et de solutions pour l’entreprendre. Spacecom s’est avérée être l’entreprise idéale avec laquelle s’associer ».

Pour Albert Khayat, le vice-président de Spacecom pour l’Afrique de l’Ouest, « ce contrat à long terme marque une étape importante pour Spacecom alors que nous nous apprêtons à pénétrer davantage la région francophone d’Afrique ».

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Australia to spend $726 million underwriting country’s biggest vaccine plant By Reuters

Read Next

les Africains doivent prendre leur destin en main » (Stanislas Zeze)

%d bloggers like this: