Le coup de pouce du président Buhari aux activités panafricaines de Dangote Cement

(Agence Ecofin) – Dangote Cement a informé ses investisseurs qu’il fait partie d’un groupe de sociétés autorisées au Nigeria, à utiliser de nouveau les frontières terrestres pour vendre leurs produits dans les pays voisins. Une décision qui pourrait donner plus de vigueur aux performances panafricaines du groupe.

Au Nigeria, l’administration du président Muhammadu Buhari a accordé depuis le mois de juillet 2020, une autorisation à plusieurs sociétés nigérianes, dont le groupe Dangote Cement, et qui leur permet de passer par les frontières terrestres pour exporter leurs produits au Niger et au Togo, a-t-on appris de l’entreprise.

La décision survenue lors du troisième trimestre 2020 a été accueillie favorablement. Les frontières du pays sont fermées avec ses voisins de la CEDEAO depuis plus d’un an rendant complexes les exportations pour les entreprises nigérianes.

Cette décision du gouvernement fédéral nigérian pourrait redonner un coup pouce aux ventes panafricaines du groupe cimentier coté sur la Bourse de Lagos. Sur la période analysée, les ventes panafricaines de Dangote Cement ont atteint 87 milliards de nairas (228,3 millions $). Cela représente une hausse de 20% comparée à celle du troisième trimestre 2019.

Les activités panafricaines du groupe sont importantes non seulement en termes de diversification de revenus, mais aussi parce que cela représente une source de revenus en devises. Ses ventes, notamment dans les pays de l’UEMOA, lui permettent d’accéder au franc CFA qui au contraire du naira, ne fluctue pas par rapport à une monnaie de référence forte qu’est l’euro et bénéficie en principe d’une libre transférabilité. Cela n’est pas le cas de la monnaie nigériane qui en ces moments de covid-19 est volatile avec des possibilités limitées de transferts internationaux.

Sur les 9 premiers mois de 2020, le résultat d’exploitation de ces activités panafricaines a été de 24,3 milliards de nairas (63,8 millions $). Il est en hausse de 440% comparé à celui de la même période en 2019. Mais on notera que le résultat net est resté négatif à -61,8 milliards de nairas, un peu moins que la perte de 65 milliards de nairas concédée sur les 9 premiers mois de 2019.

Globalement, les 9 premiers mois du groupe Dangote Cement ont été assez solides. Le bénéfice net consolidé de la période est déclaré à 208,6 milliards de nairas (547,8 millions $). C’est 35,3% de plus que celui de la même période en 2019.

Le groupe a aussi doublé sa trésorerie, la faisant passer de 70,2 milliards de nairas en septembre 2019 à 162,8 milliards de nairas à la même période en 2020, grâce déjà à la hausse de son bénéfice net, mais aussi à une réduction de ses dépenses d’investissements.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Idriss LINGE

Source link

Capital Media

Read Previous

le ministère des Télécoms a présenté un budget 2021 en hausse de 125%

Read Next

IMF B-roll

%d bloggers like this: