L’exemple à suivre de Seydou Traoré, véritable ambassadeur des services financiers digitaux en zone rurale

(MICROSAVE CONSULTING) – Pendant un arrêt dans le village de Niéna, j’ai rencontré Seydou Traoré qui possède un point de transfert d’argent sur la route principale menant à Sikasso. Ayant déjà géré un réseau d’agents dans le passé, j’ai voulu savoir ce qui a motivé cet agent à se lancer dans cette activité, comment un agent malien vivant en zone rurale gère-t-il son activité et quels défis rencontre-t-il dans l’exécution ?

Après avoir obtenu son diplôme de Master en Géographie à l’Université de Bamako, Seydou Traoré, 35 ans, était employé comme topographe dans un Bureau d’Etude à Sikasso, seconde ville du Mali par sa population. Après 3 ans, il décide de quitter son emploi pour se lancer dans l’activité d’agent. Il y voit une nouvelle opportunité dans cette nouvelle activité libérale, mais veut aussi apporter une réponse aux besoins des habitants de son village qui avaient d’énormes difficultés pour accéder à un point de transfert d’argent. Jusque-là, les habitants des différents villages autour de Niéna devaient toujours se rendre à Sikasso (78 km) pour effectuer leurs transactions. Seydou, a installé un kiosque sur la route principale du marché pour avoir une bonne visibilité.
Il propose des services de mobile money, notamment Orange Money qui est son produit phare. Depuis Janvier 2020, il a renforcé ses services en intégrant Sama, le nouveau système de paiement nouvellement introduit sur le marché par l’intermédiaire de United Bank for Africa Mali (UBA). Tous les jours, Seydou ouvre son point au public à 8 heures du matin, mais il arrive 30 minutes avant pour faire la mise en place avant de commencer à accueillir les clients. Son agence a une bonne affluence car Il reçoit en moyenne entre 60 à 70 clients par jour. Etant précurseur dans la zone, dans l’offre de ces services, il se base sur la qualité de service (accueil, disponibilité,flexibilité), la maitrise de l’activité et la compréhension du marché pour satisfaire et fidéliser ses clients. Sachant qu’un tiers de ses clients n’a pas une utilisation avancée du téléphone pour effectuer certaines opérations, il les aide sur la saisie des différentes étapes de l’opération jusqu’à la validation. Pour les novices, il prend plus de temps pour expliquer le fonctionnement, les avantages et les mesures de sécurité des produits.

A midi, il prend sa pause déjeuner et en profite pour faire son arrêté de caisse. C’est un contrôle qui lui permet de savoir s’il doit se rendre à la banque pour s’approvisionner en unités virtuelles ou en liquidités.

Auparavant, avec seulement deux banques dans la zone, il perdait une demie journée pour faire son approvisionnement. Pour faciliter ses déplacements et réduire le temps d’approvisionnement à 3 heures maximum, il a acheté une moto. Dans sa zone, le problème d’approvisionnement s’accentue durant les week-ends où une foire est organisée tous les dimanches, regroupant les habitants des 44 villages environnants , alors que les banques sont fermées. Il est donc difficile pour lui de s’approvisionner et satisfaire ses clients les weekends.

Malgré ses problèmes d’approvisionnement, Seydou Traoré parvient quand même à faire un résultat net qui varie entre 250.000 à 300.000 FCFA (USD 433 à 520) par moisen fonctiondes périodes. A noter que selon la Banque mondiale, le PIB par habitant au Mali est de USD 934. Avant il parvenait à faire un chiffre plus élevé, mais actuellement avec d’autres points qui se sont implantés, ses transactions ont baissé.

« Maintenant les clients sont comme des membres de la famille, ils me font confiance et je fais de mon mieux pour les satisfaire. »

Avec son activité d’agents, Seydou Traoré arrive à prendre en charge toutes les dépenses de la famille (alimentation, santé, éducation des enfants etc.) et réinvestit le reste dans son business. Aujourd’hui, son objectif est d’être financé par une banque pour renforcer sa trésorerie afin de fournir les transferts internationaux notamment Western Union, Money Gram, Ria et tout autre produit qui pourrait lui permettre d’accroître son chiffre d’affaires et mieux satisfaire sa clientèle.

L’histoire de Seydou Traoré montre comment ce type d’acteurs joue un rôle très important dans l’accès aux services financiers des populations vivant à l’intérieur du pays. Selon la BCEAO, en 2018, le taux de pénétration démographique du secteur bancaire est situé à 1 point de services pour 10.000 adultes, tout comme celui du secteur de la microfinance. Cependant le taux de pénétration démographique des services financiers numériques du Mali est de 56 points de services pour 10.000 adultes. Ainsi nous constatons que les agents deviennent un pilier incontournable pour l’accès aux services financiers d’où l’importance et la nécessité de multiplier le nombre d’agents particulièrement dans les zones rurales et de les accompagner dans l’exécution de leur mission.

Abdoulaye Seck

2 microsave

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : MICROSAVE CONSULTING

Source link

Capital Media

Read Previous

TNM signe un accord avec la Commission des PPP pour fournir du wifi gratuit

Read Next

Scientists disprove a century-old theory about animals’ ear canals and posture

%d bloggers like this: