En 2023, Vodafone Group étend sa présence en Afrique via le réseau spatial breveté d’AST SpaceMobile

(Agence Ecofin) – Bel et bien décidé à remporter la bataille que se livrent actuellement les opérateurs télécoms pour apporter leurs services dans les zones éloignées d’Afrique, niches de marché à fort potentiel, le groupe Vodafone investit dans de nouvelles technologies de réseaux.

Vodafone, en partenariat avec AST SpaceMobile, qui se présente comme la seule société à avoir construit le premier réseau cellulaire mondial à haut débit dans l’espace, annonce le lancement en 2023, en Afrique, de la première phase de son service de communications mobiles spatiales.

Le groupe télécoms britannique a dévoilé mercredi 16 décembre que cette technologie permettra aux populations d’accéder directement aux communications, peu importe leur lieu de résidence sur le continent, sans besoin de téléphone spécifique ou d’antenne satellite.

Lors de cette première phase, la société AST SpaceMobile indique qu’elle mettra à contribution 20 satellites pour offrir une connectivité mobile fluide et à faible latence, accessible à environ 1,6 milliard de personnes dans une vaste région géographique. De son côté, Vodafone indique qu’il intègrera le nouveau service à ses marques comme Vodacom en RD Congo, Tanzanie et Mozambique ; Safaricom au Kenya et Vodafone au Ghana.

Shameel Joosub, le président-directeur général de Vodacom Group, a expliqué que « fournir une couverture mobile abordable pour tous nécessite un mélange de technologies et d’infrastructures, des mâts traditionnels aux petites cellules, en passant par les ballons et les satellites en bordure de l’espace ».

« Alors que nous avons développé un réseau rural profond pour connecter des communautés éloignées sans aucune couverture, le manque d’électricité dans certaines zones crée des obstacles insurmontables. AST SpaceMobile garantira que les communautés éloignées de nombreux pays d’Afrique subsaharienne puissent avoir accès aux derniers services numériques. »

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

China leaves lending benchmark LPR unchanged but rate hike expectations grow By Reuters

Read Next

Banque Atlantique scelle un partenariat durable avec le Projet Intégré de Modernisation de l’Élevage et de l’Agriculture au Niger

%d bloggers like this: