I&M Bank Rwanda obtiendra 10 millions $ de la SFI pour des prets aux entreprises

(Agence Ecofin) – La SFI a consenti un prêt de 10 millions $ à l’établissement financier I&M Bank Rwanda. La ligne de crédit soutiendra l’activité d’exploitation des PME clientes et renforcera les liquidités de la Banque.

La banque commerciale I&M Bank Rwanda est proche d’obtenir un prêt de 10 millions $ de la Société financière internationale (SFI). L’opération représentera la première intervention de la filiale du Groupe de la Banque mondiale au Rwanda par le biais de sa facilité covid-19 de 8 milliards $, lancée en mars 2020 pour maintenir l’activité d’entreprises pendant et après la crise sanitaire.

Le soutien de la SFI permettra à I&M Rwanda d’obtenir des liquidités supplémentaires pour ses opérations. La Banque pourra accorder des crédits pour faciliter les activités commerciales de ces entreprises clientes et augmenter leurs besoins en fonds de roulement.

« Ce financement de 10 millions $ nous permettra de répondre aux besoins financiers croissants de nos petites entreprises clientes qui se remettent de la situation difficile causée par la covid-19 », a commenté Robin Bairstow, directeur général d’I&M Bank Rwanda.

Il faut souligner le fait que la Banque rwandaise est un partenaire de longue date de la SFI. L’institution fait savoir que les  précédents investissements réalisés ont permis à I&M Bank Rwanda d’augmenter de 14 % ses prêts aux PME entre 2018 et 2019.

Au 30 juin 2020, le portefeuille d’investissements de la SFI au Rwanda s’élevait à 62,8 millions $.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Le Zimbabwe alloue 89 millions $ aux investissements dans le secteur des TIC en 2021

Read Next

Helping boost growth and jobs

%d bloggers like this: