Le gestionnaire de fonds AIIM réalise une augmentation de capital de 80 millions $ pour son troisième fonds

(Agence Ecofin) – African Infrastructure Investment Managers a procédé à une augmentation de capital d’un montant de 80 millions $ au profit de son troisième fonds. L’apport réalisé sera affecté à des projets liés à l’énergie et aux infrastructures numériques en Afrique.

Pour son troisième fonds d’investissement, African Infrastructure Investment Managers (AIIM) a clôturé mi-novembre 2020, une augmentation de capital.

L’opération ouverte aux actionnaires de ce fonds a été rendue publique en ce début du mois de décembre. L’African Infrastructure Investment Fund 3 (AIIF3) a obtenu 80 millions $ au terme de ce processus.

Le fonds qui a effectué en mai 2019 son dernier closing cible des investissements dans des projets d’infrastructures en Afrique subsaharienne. Cet apport financier supplémentaire sera déployé dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures numériques.

AIIF3 se concentrera sur l’exécution d’opérations de l’ordre de 20 à 60 millions $ et envisage des accords stratégiques dans des pays à forte croissance et dans des secteurs ayant montré une plus grande résilience à l’impact de la covid-19.

A ce jour, le fonds a conclu 9 opérations d’investissement. La présente augmentation de capital porte le total des engagements d’AIIF3 à 400 millions $. Commentant cette opération, Paul Frankish, directeur des investissements chez AIIM, a salué « la confiance continue placée dans la stratégie d’AIIM par certains investisseurs de son troisième fonds ».

Chamberline MOKO

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Africa Green ICT Forum : construire un monde vert

Read Next

Analyze This! Forecasting

%d bloggers like this: