le gouvernement annonce 107 millions $ pour connecter plus de 2 000 villages à Internet

(Agence Ecofin) – Au cours des six prochaines années, l’Agence nationale pour la société de l’information du Niger va connecter près de 2 111 villages aux services télécoms. Le projet qui changera la vie de 1,4 million de personnes a été lancé le 3 décembre. Il coûtera $107 millions.

Le « Projet villages intelligents pour la croissance rurale et l’inclusion numérique (PVI) » a officiellement été lancé le jeudi 3 décembre à Niamey au Niger. Piloté par l’Agence nationale pour la société de l’information (ANSI), il a pour objectif la connexion de 2 111 villages cibles aux services de téléphonie mobile et d’Internet à haut débit.

58 milliards FCFA (107 millions $) seront déboursés par le gouvernement pour la réalisation de cette phase qui court sur six ans, a déclaré Ibrahima Guimba Saidou (photo), le directeur général de l’ANSI.

Dans le cadre du PVI, les villages cibles bénéficieront d’infrastructures numériques, de campagnes d’éducation numérique et financière, de la modernisation des moyens de paiement des coopératives d’agriculteurs et d’éleveurs pour développer les transactions dématérialisées, de la création de plateformes de données pour les agriculteurs et les éleveurs.

Près de 1,4 million de personnes bénéficieront de cette révolution numérique qu’initie le gouvernement du Niger. Selon l’ANSI, une fois le projet effectif dans les 15 000 villages dénombrés dans le pays, il accélèrera et facilitera la connexion à Internet de plus 85% de la population du pays.

Lire aussi:

26/11/2020 – L’interconnexion par la fibre optique du Tchad au Niger a démarré

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

EU banks face 9.4 billion euro shortfall to meet capital rules By Reuters

Read Next

BGFIBank RDC certifiée AML 30000® pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

%d bloggers like this: