ZTE a achevé la construction du réseau national de fibre optique de Mauritanie

(Agence Ecofin) – L’ensemble de la Mauritanie est désormais parcouru par la fibre optique. Déployée dans le cadre du programme d’infrastructure régionale de communication en Afrique de l’Ouest, financé par la Banque mondiale, elle contribuera à accélérer la transformation numérique du pays.

ZTE Corporation, fournisseur de solutions technologiques de télécommunications pour entreprise et grand public, annonce l’achèvement du réseau national de fibre optique de Mauritanie qui lui avait été confié en 2018.

Longue de 1 760 km, l’infrastructure télécoms à haut débit est une dorsale composée de boucles urbaines et d’une interconnexion de réseau international. En termes d’interconnexion de réseau international, Nouakchott, la capitale, sert de point d’atterrissage pour le système de câble sous-marin Africa Coast to Europe (ACE).

Le réseau national de fibre optique Mauritanie a été construit dans le cadre du programme d’infrastructure régionale de communication en Afrique de l’Ouest – financé par la Banque mondiale – dont l’objectif est d’augmenter la portée géographique des réseaux à large bande et de réduire les coûts des services de communication sur le territoire et avec les pays voisins.

Selon Li Jianhua, le directeur général du projet national de fibre optique de Mauritanie chez ZTE, « la construction du premier réseau national de Mauritanie jouera un rôle essentiel dans le développement des infrastructures de communication dans tout le pays, et même en Afrique de l’Ouest ».

Lire aussi:

21/02/2019 – La Mauritanie a engagé la construction de quatre tronçons de fibre optique qui complèteront le Backbone national

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

‘Boris the betrayer’ has swindled us over Brexit, England’s fishermen say By Reuters

Read Next

What to know about exercise-induced nausea

%d bloggers like this: