Alcatel Submarine Networks a initié le déploiement du système sous-marin de fibre optique Africa-1

(Agence Ecofin) – La demande en connectivité à haut débit a explosé en Afrique avec la Covid-19. Plusieurs fournisseurs internationaux de services Internet veulent y répondre. Une occasion d’affaires à exploiter.

Les 13 membres du consortium Africa-1, parmi lesquels Etisalat, Mobily, G42, Pakistan Telecommunications Company, Telecom Egypt ont entamé le déploiement du nouveau système sous-marin de fibre optique Africa-1. Les travaux sont effectués par la société Alcatel Submarine Networks (ASN). L’entreprise l’a annoncé jeudi 28 janvier.

Longue de 10 000 km, la nouvelle infrastructure interconnectera l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe. Elle détiendra des stations d’atterrissage au Kenya, à Djibouti, en Afrique du Sud, en Tanzanie, au Soudan, au Mozambique, en Algérie, en Tunisie, en Somalie, au Pakistan, aux Emirats arabes unis, en Arabie saoudite, en Egypte, au Yémen, en France, en Italie. Elle devrait contribuer au renforcement de la connectivité à haut débit abordable en Afrique.

Le système sous-marin Africa-1 est en gestation depuis le 18 avril 2016, date de création du consortium. A travers la signature d’un accord de construction et de maintenance intervenu en 2018, les différentes parties avaient confié à ASN sa fabrication et son entretien futur. Son déploiement qui intervient actuellement tombe à point au regard du besoin en connectivité qui va croissant sur le continent.

A travers son interconnexion aux autres systèmes de câble sous-marin de fibre optique et un accès ouvert à tous les points d’atterrissement qu’abrite déjà l’Afrique, Africa-1 offrira aux pays connectés un accès à des débits Internet plus élevés, avec une très faible latence. Il sera un soutien supplémentaire à leur transformation numérique. Son entrée en service est prévue d’ici la fin 2023. 

Muriel Edjo

Lire aussi: 19/04/2016 – MTN, PCCW Global, STC, Telecom Egypt et Telkom vont déployer un câble sous-marin de fibre optique à travers la zone EMEA

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel Edjo

Source link

Capital Media

Read Previous

Fed’s Daly sees sharp rebound, then slower slog back to pre-pandemic economy By Reuters

Read Next

Comment des investisseurs individuels sont parvenus à semer la panique à Wall Street et à terroriser des spéculateurs 

%d bloggers like this: