Cell C se déleste de son infrastructure télécoms

(Agence Ecofin) – En difficultés financières, malgré sa recapitalisation en 2018 par Blue Label Telecom et Net 1 UEPS Technologies, Cell C entame un nouveau volet de sa stratégie de restructuration.

L’opérateur de téléphonie mobile Cell C a démarré la migration de ses abonnés vers les infrastructures télécoms de son concurrent MTN avec lequel il entretient un accord de roaming national renouvelé en novembre 2019. Une fois cette opération achevée, Cell C procèdera à la mise hors service de ses propres infrastructures télécoms.

A travers cette stratégie, Douglas Craigie Stevenson (photo), le président-directeur général de la société télécoms, explique que « notre vision stratégique est de nous différencier en nous concentrant sur des produits et services innovants sans être propriétaires d’infrastructures à forte intensité de capital. Cela crée plus de flexibilité et de capacité à fournir la bonne qualité de service à nos clients actuels et futurs ». Cell C veut ainsi devenir « un important acheteur en gros de capacités de réseau et de services d’infrastructure », a-t-il ajouté.

La mise hors service de son infrastructure télécoms, qui s’ajoute à la réduction de personnel effectuée au cours des dernières années, cadre avec la stratégie de réduction des dépenses engagée depuis 2016 par l’entreprise pour se remettre à flot. Malgré sa recapitalisation intervenue en 2018 à travers la cession de 45% et 15% de son capital respectivement à Blue Label Telecom et Net 1 UEPS Technologies, Cell C peine toujours à sortir la tête de l’eau.

La société télécoms continue d’enregistrer des pertes financières – 7,3 milliards de rands (482,7 millions USD) en 2018 ; 4,2 milliards de rands en 2019 et 2,5 milliards de rands au premier semestre 2020 – et les dettes continuent de grossir suite à des défauts de paiement.

Sans réseaux télécoms à entretenir ou à étendre, Cell C veut s’épargner des dépenses opérationnelles. L’argent ainsi économisé contribuera à éponger ses dettes et à réaliser un ensemble d’investissements qui contribueront à stabiliser sa santé financière.

Muriel Edjo

Lire aussi:

24/08/2020 – Afrique du Sud: Cell C envisage de fermer 128 boutiques à travers le pays et d’alourdir son volume de licenciement

22/06/2020 – Afrique du Sud: près de 960 emplois de nouveau menacés chez Cell C

18/01/2018 – Afrique du Sud: Cell C est en quête de nouvelles acquisitions pour accroître ses revenus

01/12/2017 – Afrique du Sud : le régulateur télécoms valide l’opération de recapitalisation de Cell C, mise en doute en août dernier

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel Edjo

Source link

Capital Media

Read Previous

ECB debated smaller stimulus package: accounts By Reuters

Read Next

421 milliards $ de dettes ont été restructurés dans le monde en 2020

%d bloggers like this: