le régulateur télécoms accorde une licence de fournisseur d’accès à Internet à E.F. Network

(Agence Ecofin) – Selon la Banque mondiale, pour les pays en développement, la croissance du taux de pénétration du haut débit de 10% a un impact de 1,38 % sur le produit intérieur brut. Au Nigeria, les perspectives de croissance du segment Internet attirent de plus en plus d’investisseurs.

Le marché nigérian des télécoms s’est enrichi d’un nouveau fournisseur de service Internet. La société E.F. Network a reçu une licence de la Commission des communications du Nigeria (NCC). Elle envisage, grâce à cette ressource, de rendre les services Internet aisément accessibles pour les populations à travers des coûts plus abordables et un service de qualité.

Le président d’E.F. Network, Gideon Egbuchulam, explique que la licence marquera une « révolution positive dans les services Internet du Nigeria ». Elle améliorera également « l’efficience et l’efficacité de Efphonetaxi [application antivol de téléphone lancée il y a trois mois, Ndlr] et d’autres services en ligne offerts par la société ».

Avec l’octroi d’une licence à E.F Network, le régulateur télécoms souhaite non seulement accentuer la concurrence qui aura un impact sur une baisse des coûts, mais surtout faciliter l’accès de nouvelles zones du pays à Internet.

Une action qui épouse la stratégie nationale de l’économie numérique 2020-2023 « For a digital Nigeria » portée par le ministère des Communications et de l’Economie numérique. En son pilier trois « Solid Infrastructure », elle prône l’investissement pour accentuer la pénétration du haut débit dans le pays à plus de 50 %.

Le Nigeria a fait du développement de sa connectivité une priorité. Elle accélèrera sa transformation numérique qui contribuera à sa croissance économique. Selon la Banque mondiale, « la hausse moyenne du produit intérieur brut des pays en développement était de 1,38 % chaque fois que le taux de pénétration du haut débit augmentait de 10 % ». 

Lire aussi:

01/10/2020 – Nigeria: l’économie numérique pèsera 45% du PIB du pays en 2020, selon le ministre des Télécoms

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

Asian stocks set for strong start after day of gains on Wall Street By Reuters

Read Next

IMF Governors Discuss Cooperation and Sustainable Growth

%d bloggers like this: