Pourquoi le très haut débit est le futur du jeu vidéo africain ?

( KIROO GAMES) – Le très haut débit porte en lui plusieurs promesses pour révolutionner notre monde sur la prochaine décennie. Il est un marché en particulier sur lequel ses effets seront potentiellement exponentiels : celui du jeu vidéo africain.

Commençons par la fin

Faisons un saut en 2030. Après plusieurs batailles géopolitico-technologiques, l’Afrique a réussi l’intégration d’infrastructures 5G avec Huawei et autres partenaires télécoms ambitieux. Bodian, jeune adolescent de 15 ans, vit à Abidjan. Un mercredi après-midi, il se saisit d’une manette fabriquée localement et lance une partie du jeu en ligne appelé « Aurion Tribes ». Des personnages représentant des figures mythologiques sont modélisées avec un très grand sens du détail en 4K et 60 images par secondes, une musique des chœurs ancestraux est jouée en Dolby surround autour de lui. Il commence alors à affronter son ami Abega du Cameroun.

Le combat de Bodian et Abega a généré une notification sur les portables de 50 millions de jeunes connectés sur le continent. 10 millions d’entre eux visualisent le combat en temps réels sur leur téléphone et envoie des « push bonus » pour soutenir leur joueur préféré, des micro-paiements de sponsoring de 100FCFA à 300 FCFA, dont une partie est reversée pour la cause caritative. Un moment de communion émerge entre tous les membres de la communauté gaming, communion impossible sans le Cloud Gaming 5G.

Poussé à sa maturité, le jeu vidéo africain peut générer 720 milliards de FCFA de chiffres d’affaires en 2030 en micro-transactions. Avec 100 millions de joueurs dépensant en moyenne 150 FCFA par semaine par Mobile Money. Les studios du continent exploitent cette manne pour devenir des pilliers du réinvestissement de l’économie continentale.

Cloud Gaming 5G ou la fin des barrières techniques pour le jeu vidéo africain

Revenons en 2020. L’Afrique possède plusieurs cartes qui en font un des marchés du jeu vidéo les plus prometteurs d’ici 2030 : 800 millions d’Africains ont moins de 25 ans, 800 millions d’individus en quête de divertissement, 800 millions de potentiels clients. Il est nécessaire de regarder ses chiffres en gardant en tête le taux de pénétration mobile croissant, qui devrait dépasser 50% en 2025 selon les prévisions de la GSMA. Couplées à l’explosion du mobile banking qui a connu une croissance de 12% entre 2018 et 2019, ces observations permettent d’affirmer que les premiers à prendre conscience de l’opportunité que représentent les jeux vidéo auront la part du lion.

Heureusement pour le continent africain, la faiblesse des devises africaines et les défis à court terme font que les gros créateurs de jeux vidéo occidentaux auront du mal à rentabiliser leurs coûts de production sur le continent. Seuls des studios locaux avec des charges locales pourront naviguer et forger cette industrie, source de croissance économique et de fierté pour l’industrie locale.

Malgré ces promesses, les studios devront faire face aux classiques problèmes de financement et d’accès aux ressources humaines auxquels est confronté le continent. Plus spécifiquement, les créateurs de jeux vidéo africains devront penser l’optimisation des jeux vidéo pour les smartphones low-cost.

Si les smartphones se répandent en Afrique, on oublie souvent de mentionner le fait que la plupart de ces téléphones sont low-cost et ne peuvent pas faire tourner des jeux vidéo de qualité. En effet, en 2018, on comptait seulement 350 millions de téléphones connectés sur tout le continent.

Cette « fracture digitale » plonge les créateurs dans un dilemme. Il ne suffira pas d’attendre 2025 que tous les utilisateurs de mobiles low-cost aient changé de téléphone, car la qualité des jeux aura augmenté dans le même temps, et le problème subsistera. Faut-il alors baisser la qualité visuelle des jeux et affronter les critiques d’un public connaisseur ?

C’est en ce point que le Cloud Gaming intervient, en permettant de passer par des serveurs à distance, égalisant ainsi l’expérience sur tous les mobiles africains. Cette solution est par ailleurs déjà exploitée par les GAFAM, qui lancent des services de Cloud Gaming.

Sans 5G, l’industrie du futur est-elle possible ?

Une part importante du Cloud Gaming fonctionne déjà avec les technologies actuelles. Fortes de l’intégration de la 4G, les bases de l’industrie sont posées, libérant un fabuleux potentiel sur la création de jeux « sociaux et communautaires ».

Quant à la basse qualité des téléphones mobiles en Afrique, les studios africains devront user de leur génie pour trouver l’équilibre entre qualité internationale et spectre de diffusion sur les téléphones du continent. C’est par exemple ce que Kiroo Games a décidé de faire en se concentrant sur de la 2D haute définition. Les jeux du studio sont donc de qualité mondiale dans leur catégorie, et passent sur un large spectre de téléphones par rapport à des jeux 3D.

Conscient de la limitation low-cost, Kiroo a décidé de changer le paradigme de la qualité d’un jeu. Notre studio se focalise sur la création d’une expérience narrative et sur le sentiment d’immersion des joueurs. Reste seulement à prendre la vague du débridage technique à venir.

Olivier Madiba est le fondateur de Kiroo Games, le 1er studio de jeu vidéo au Cameroun et une des références sur le secteur sur le continent. Kiroo réalise actuellement le catalogue de jeu le plus inspirant d’Afrique (www.kirooworld.com) et a ouvert son capital aux investisseurs dans le monde pour réaliser cette vision : https://shareholders.kiroogames.com/index.php/invest

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : KIROO GAMES

Source link

Capital Media

Read Previous

India central bank likely to propose stricter rules for shadow banks: sources By Reuters

Read Next

Eranove annonce l’arrivée de la Caisse nationale de prévoyance sociale au capital de la centrale Atinkou

%d bloggers like this: