ExxonMobil prévoit de consacrer 5 % de son budget soit 3 milliards $ au climat, d’ici 2025

(Agence Ecofin) – La mobilisation générale en faveur du climat combinée aux répercussions de la pandémie de la covid-19 sur le secteur pétrolier a accru l’urgence de la transition énergétique pour les entreprises pétrolières. ExxonMobil vient d’annoncer ses ambitions climatiques pour les cinq prochaines années.

Le géant pétrolier américain Exxon Mobil s’est engagé à investir 3 milliards $ dans les technologies bas-carbone, d’ici 2025.

Cette annonce qui intervient suite à une insistante pression des environnementalistes et investisseurs déçoit cependant, parce qu’elle ne représente que 5 % des investissements prévus par le géant pétrolier à cet horizon. En outre, cette politique climatique reprend des projets déjà annoncés ou en cours de réalisation.

Dans un communiqué, la compagnie annonce en effet qu’elle commercialisera des technologies bas-carbone par le biais d’une nouvelle entité baptisée « ExxonMobil Low Carbon Solution ».

« Nous pensons que le moment est bien choisi [pour cette nouvelle filiale, Ndlr] », a affirmé Darren Woods, PDG d’ExxonMobil.

L’une des technologies prévues est la capture de carbone. La compagnie a annoncé il y a quelque temps la mise en place dans son usine de raffinage de La Barge dans le Wyoming, d’un projet de ce type, mais celui-ci a été suspendu.

La compagnie estime en effet qu’un appui gouvernemental est nécessaire pour rendre la capture de carbone commercialement viable. Elle prévoit en outre de réduire ses émissions de 15 à 20 %, d’ici 2025 par rapport à 2016.

Cette annonce intervient alors que ExxonMobil a enregistré 22,4 milliards $ de pertes en 2020, en raison de l’effondrement de la demande qui a entraîné une réduction de 31 % de son chiffre d’affaires.

Gwladys Johnson Akinocho

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Gwladys Johnson Akinocho

Source link

Capital Media

Read Previous

L’Eswatini fait marche-arrière et sort de la coalition internationale contre Huawei

Read Next

IMF Media Center : IMF Georgieva Coronavirus Impact

%d bloggers like this: