la Banque mondiale prévoit d’investir près de 200 millions $ pour soutenir l’économie numérique

(Agence Ecofin) – En 2019, l’Ethiopie a fait du numérique une composante indispensable de son plan de développement à l’horizon 2030. Le pays veut devenir une référence en matière de développement sur le continent.

La Banque mondiale veut accompagner la transformation numérique de l’Ethiopie. Elle planche actuellement sur un nouveau projet baptisé Digital Ethiopia Foundations dans lequel elle envisage d’investir environ 200 millions USD. C’est Ousmane Dione, le directeur pays de la Banque mondiale pour l’Erythrée, l’Ethiopie, le Soudan du Sud et le Soudan, qui l’a révélé le jeudi 11 février.

Il a indiqué que le nouveau « projet fournira des fonds pour renforcer davantage le régulateur et pour préparer les éléments juridiques et réglementaires de l’écosystème numérique, dans des domaines tels que le commerce électronique et l’identification numérique. Le projet soutiendra le développement de services gouvernementaux numériques, l’entrepreneuriat numérique et fournira une réponse numérique à la pandémie de Covid-19 ».

Le projet Digital Ethiopia Foundations rentre dans le cadre de la stratégie Digital Ethiopia 2025, composante essentielle du programme de réforme économique local et du plan de développement national décennal (2020-2030) adoptés par le pays en 2019. Elle fera de la nation en pleine reconstruction économique une référence de développement socioéconomique sur le continent.

La libéralisation du secteur des télécommunications actuellement en cours, qu’accompagne la Banque mondiale depuis 2019, est la phase initiale de la transformation numérique du pays. Une fois cette transformation 2.0 effective, elle contribuera au développement national à travers une croissance économique durable et inclusive, une meilleure gouvernance, une fourniture plus efficace des services. 

Muriel Edjo

Lire aussi :

19/02/2021 – La privatisation partielle d’Ethio Telecom prévue dans les 6 prochains mois

05/02/2019 – L’Ethiopie se dote d’une Autorité fédérale de régulation des télécommunications

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

IMF says COVID-19 might widen wealth differences in Europe By Reuters

Read Next

La fintech française Particeep lève 2,4 millions $ et se lance à la conquête de marchés africains

%d bloggers like this: