le conflit sur le site étant résolu, la construction du Hyatt 5 étoiles peut débuter

(Agence Ecofin) – Le troisième hôtel 5 étoiles du Cameroun peut enfin sortir de terre. Le principal obstacle au démarrage du projet, notamment les démêlés judiciaires entre l’Etat du Cameroun, propriétaire du site d’érection de l’hôtel, et SAFDETOUR, viennent de se solder par un accord amiable.

Un accord transactionnel signé au nom du gouvernement par le ministre Henri Eyebe Ayissi, en charge des affaires foncières, et la Société africaine de développement du tourisme (SAFDETOUR), ouvre la voie à la construction d’un nouvel hôtel cinq étoiles au Cameroun, nous apprend Investir au Cameroun. Titulaire d’un bail de 35 ans, la société Glenview S.A/Hyatt, qui doit développer le projet était bloquée en raison d’un différend juridique sur le site de construction.

L’entreprise doit en effet construire son hôtel sur le lieu où se situe présentement Central Hôtel qui appartient à la Société SAFDETOUR. Mais le 8 mai 2015, le bail emphytéotique de 99 ans qui avait été accordé à la société de tourisme sur ce site a été résilié. Cela a donné lieu à l’ouverture d’une procédure judiciaire qui s’est aujourd’hui soldée par un accord amiable entre les parties en conflits.

« Je ne suis pas resté au Central Hôtel parce qu’il nous faisait de l’argent. Nous y sommes restés parce que nous voyions un projet futuriste. Et voilà que ce projet futuriste arrive », a fait savoir Seyi Mama, le président du conseil d’administration de SAFDETOUR.

Pour sa part, Jean Marie Wanney Bendegue, inspecteur général au Ministère chargé des Affaires foncières, se dit « très satisfait de cet aboutissement amical et fraternel pour permettre que le site de Central Hôtel puisse aujourd’hui être effectivement libéré et remis à la société Glenview S.A./Hyatt ».

Après un audit réalisé en janvier 2020, l’Etat, propriétaire du site, devra verser un peu plus de 174 millions FCFA à SAFDETOUR, après déduction de sa dette locative. Pour sa part, outre la libération du site, le propriétaire de Central Hôtel a pris l’engagement de payer ses dettes vis-à-vis de l’administration fiscale, de la Caisse nationale de prévoyance sociale et des prestataires.

Glenview peut ainsi prendre possession du site et engager ses travaux de construction qui sont prévus pour une durée de 36 mois. Le nouvel établissement viendra enrichir une offre de 1003 hôtels disposant globalement de 18 152 chambres, 698 suites et 446 appartements.

C’est le deuxième 5 étoiles en cours de construction au Cameroun, en marge d’un projet similaire développé à Douala par Radisson Blu. Pour l’heure, le seul établissement hôtelier de cette classe est le Hilton Hotel situé à Yaoundé.

D.M.

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

IMF Media Center : IMF: GLOBAL ECONOMY DEBATE

Read Next

How the emoji could help democratise online science dialogue

%d bloggers like this: