le fournisseur de services financiers Apex Group finalise l’acquisition de la société de gestion de fonds GFin

(Agence Ecofin) – Présent à Maurice, son unique marché en Afrique noire depuis 2006, Apex Group renforce sa présence dans ce pays, à travers l’acquisition d’une nouvelle entreprise.

Apex Group Ltd, engagé dans la fourniture d’une large gamme de services financiers aux gestionnaires d’actifs, entreprises, family offices à travers le monde, a finalisé l’acquisition de GFin Corporate Services Ltd (GFin), une entreprise mauricienne de gestion et d’administration de fonds.

La transaction a été bouclée suite à l’approbation du régulateur du secteur des services financiers non bancaires à Maurice, la Financial Services Commission (FSC).

« Maurice est une plaque tournante croissante des services financiers dans la région et continue d’attirer des investisseurs qui cherchent à accéder aux marchés asiatiques et africains. Avec cette acquisition, Apex est bien positionné en tant que premier administrateur de fonds à Maurice pour garantir que nous fournissions des services et des produits qui répondent aux exigences de chaque client », a commenté Peter Hughes (photo), CEO d’Apex Group.

Cette acquisition renforce la présence d’Apex sur le marché mauricien. La firme a ouvert dans ce pays africain une filiale depuis 2006. Apex Maurice représente également la seule représentation en Afrique noire du groupe.

Une fois achevée, la transaction verra GFin fusionner ses activités à celles d’Apex Maurice. Ses clients pourront bénéficier de l’implémentation internationale du groupe qui dispose d’environ 45 bureaux de représentation à travers le monde. GFin qui a été constituée en 2010 dispose à ce jour d’un total d’actifs sous gestion de l’ordre de 18 milliards $.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

L’Autorité des communications d’Ethiopie (ECA) soutient qu’aucune société n’est présélectionnée pour les licences télécoms

Read Next

I interviewed 48 bankrupt Americans – here’s who they blame for their financial troubles

%d bloggers like this: