L’Eswatini fait marche-arrière et sort de la coalition internationale contre Huawei

(Agence Ecofin) – Loin de la menace que représentait le gouvernement Trump, l’Eswatini remet en perspective ses relations avec Huawei. Le pays évite ainsi de se priver d’un allié technologique de poids qui peut l’aider à réussir sa transformation numérique.

Le royaume d’Eswatini a fait marche arrière dans sa décision prise le 15 janvier 2021 de rejoindre la coalition Clean Networks initiée en 2020 par le gouvernement Trump pour bloquer la progression de Huawei sur la 5G. Mercredi 27 janvier, le ministère des Technologies de l’information et de la communication d’Eswatini a justifié ce retrait « en raison de problèmes de légitimité entourant le processus d’approbation du document ».

« Le ministère comprend l’importance primordiale de la sécurité des infrastructures de télécommunications et de l’adoption d’une approche factuelle et normative pour relever les défis de sécurité. Nous pensons également que nous devrions accorder une importance égale au développement et à la sécurité dans l’intérêt supérieur du royaume d’Eswatini », a souligné le ministère des TIC que dirige la fille du roi Mswati III, la princesse Sikhanyiso Dlamini.

Le rétropédalage de l’Eswatini est intervenu au lendemain du changement officiel de président à la tête des Etats-Unis. Le nouveau chef de l’Etat, Joe Biden, lors de sa prestation de serment le 20 janvier 2021, s’est montré moins agressif que son prédécesseur Donald Trump dans ses propos et son attitude. Il a d’ailleurs insisté sur le retour en force des Etats-Unis dans la coopération internationale.

Pour l’Eswatini, la sortie du Clean Networks à ce moment précis lui évite non seulement les foudres de l’ancien gouvernement américain jugé assez radical par plusieurs nations, mais lui assure également un certain réchauffement de ses relations économiques déjà tendues avec la Chine à cause de l’amitié que le petit royaume entretient avec Taiwan. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

19/01/2021 – L’Eswatini, premier pays d’Afrique à rejoindre la coalition initiée par les Etats-Unis contre Huawei sur la 5G

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel Edjo

Source link

Capital Media

Read Previous

Major housing markets to shine this year and next: Reuters poll By Reuters

Read Next

ExxonMobil prévoit de consacrer 5 % de son budget soit 3 milliards $ au climat, d’ici 2025

%d bloggers like this: