L’Union internationale des télécommunications autorise le tunisien Telnet Holding à lancer le satellite Challenge One

(Agence Ecofin) – D’ici 2023, une trentaine de satellites tunisiens devrait flotter dans l’espace à l’initiative de la société tunisienne Telnet Holding. Le lancement du tout premier de ces équipements est prévu pour mars 2021.

La société tunisienne Telnet Holding, spécialisée dans la recherche et le développement en ingénierie de produits, en génie électronique et mécanique dans divers domaines tels que les télécommunications, peut lancer en toute sérénité son tout premier satellite baptisé Challenge One dans l’espace. La société a obtenu à cet effet l’accord de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

L’obtention par Telnet Holding de la licence découle de la soumission pour examen du dossier technique et juridique du projet auprès de cette agence des Nations unies sur les télécoms. «  Après avoir examiné tous les détails du projet technologique, l’UIT a informé tous les pays du monde via son site web officiel du projet. Une procédure qui est adoptée dans tous les projets de satellites. Après avoir rempli toutes les conditions, il a été décidé d’accorder des licences de communication pour lancer le satellite Challenge One  », a déclaré Mohamed Frikha, le directeur général de Telnet Holding, lundi 1 er février.

Challenge One est le premier d’une constellation de trente satellites que Telnet Holding veut mettre en place dans l’espace d’ici 2023. Il a été totalement construit avec l’expertise tunisienne. Il devrait être propulsé hors de l’atmosphère en mars 2021, sur la fusée Soyouz-2. Le contrat de lancement a d’ailleurs été signé le 1 er  avril 2019, entre Mohamed  Frikha et Alexander Serkin, le président-directeur général de la société russe GK Launch Services.

Dans un entretien accordé à Sputnik News en juin 2020, Anis Youssef, le directeur du département innovation du groupe Telnet, expliquait que le satellite Challenge One est un nanosatellite spécialisé dans l’Internet des objets (IoT). Cette technologie pourrait être utilisée «  dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, par exemple. Il sera possible de suivre le cheptel qui traverse la frontière entre la Tunisie et l’Algérie, ou d’actionner à distance une pompe solaire pour irrigation. Elle pourra aussi être utilisée dans le domaine du transport et de la logistique, en permettant de suivre la température d’un container ou de la modifier à distance, ou encore de poursuivre sa propre valise dans les aéroports », précisait-il.

Muriel Edjo

Lire aussi:

16/10/2020 – C’est finalement en 2021 que le premier satellite tunisien de la constellation TELNET prendra les airs

01/07/2019 – La Tunisie, avec l’appui de la Russie, veut lancer une constellation de 30 satellites dans l’espace d’ici 2023

02/04/2019 – Tunisie: Telnet signe avec GK Launch Services pour envoyer son premier satellite dans l’espace en 2020

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

German lawmakers turn sights on finance ministers in Wirecard fraud fiasco By Reuters

Read Next

396,6 millions $ de revenus pour les 100 managers les mieux payés de sociétés africaines en 2020

%d bloggers like this: