Pngme lève 3 millions $ pour soutenir son activité d’agrégation de données financières au Nigeria et au Kenya

(Agence Ecofin) – Centrée sur l’Afrique, la fintech Pngme qui a fait évoluer ses activités en s’orientant vers la collecte d’informations sur la clientèle a mobilisé des partenaires financiers pour l’accompagner lors de son déploiement sur le continent et dans le cadre de l’amélioration de ses services.

Pngme, une société d’agrégation de données financières ciblant des développeurs et institutions financières axés sur l’Afrique, a obtenu un investissement de 3 millions $ au cours d’une opération dirigée par la société de capital-risque Radical Ventures.

Trois autres investisseurs y ont pris part, à savoir Raptor Group,  Lateral Capital et EchoVC. Clôturée au cours du troisième trimestre 2020, cette opération a récemment été révélée par Pngme.

« Ces cinq dernières années, nous avons constaté une appréciation croissante du défi continental consistant à fournir des données relationnelles précises aux clients des services financiers à travers l’Afrique. Chez Pngme, nous avons la chance d’avoir rencontré une équipe ayant une solution unique à la cause profonde de l’exclusion financière en Afrique », a commenté Rob Eloff, cofondateur de Lateral Capital.

Avec la forte adoption des solutions de paiement mobile sur le continent, des fournisseurs de services financiers et institutions financières ont pu générer d’importantes données sur leur clientèle. Ces informations éparses et fragmentées du fait de la multitude de canaux n’ont pas été suffisamment exploitées par ces structures. Pngme se positionne dans ce secteur pour leur faire profiter d’un ensemble d’informations qui leur permettra de mettre sur pied des services adaptés aux besoins de leur clientèle.

La plateforme fondée en 2018 par Brendan Playford et Cate Rung prévoit de renforcer ses équipes de travail au Nigeria et au Kenya, afin de faire évoluer ses services d’agrégation de données au profit de banques et fournisseurs de services financiers. Ceux-ci pourront ainsi mettre à profit cette mine d’informations pour développer des produits et services qui répondent au mieux aux attentes de leurs clients.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets « Maison Digitale » pour l’année 2021

Read Next

why Antarctic research needs to shed its exclusionary past

%d bloggers like this: