Altica Partners recrute un ancien de Standard Chartered Bank et de Goldman Sachs pour son 1er fonds ciblant l’Afrique

(Agence Ecofin) – En ce début 2021, le marché africain de la dette connaît un certain dynamisme. Les banques sont en rang de bataille pour s’offrir le maximum d’opportunités, mais aussi les gestionnaires de fonds. Chez Altica Partners, on a choisi de renforcer les équipes.

Altica Partners, une société de consulting et d’investissement basée à Dubaï, mais qui est focalisée sur l’Afrique, a recruté Andrew Ofori en qualité d’associé et membre de son comité d’investissement. Celui-ci dirigera les investissements en dette au profit du secteur privé de la région, et élargira les stratégies de la firme visant les entreprises à croissance rapide en Afrique.

« Nous sommes ravis d’accueillir Andrew qui apporte deux décennies d’expérience dans le domaine du crédit sur les marchés émergents et développés », a déclaré Ebele Okeke, associé directeur et PDG d’Altica. « Je suis ravi de poursuivre le partenariat que nous avons commencé chez Goldman Sachs. Son expertise dans la structuration, le suivi et la gestion des risques des portefeuilles de crédit au secteur privé sera inestimable pour nous », a-t-il ajouté.

Avant d’être recruté, Andrew Ofori a fait ses preuves chez Standard Chartered Bank, un groupe financier qui est dynamique dans la banque d’investissement en Afrique. Il y dirigeait le service financement structuré pour la zone Afrique et Moyen-Orient. Il a acquis son expertise en matière de financement hors banque classique, chez Goldman Sachs, où il travaillait à la structuration des financements.

Chez Altica Partners, il aura la responsabilité de déployer l’Altica Credit Africa Opportunities Fund I qui a été lancé début 2021, avec un objectif de 70 millions $ pour son premier closing attendu à la fin de l’année. Ce fonds prévoit d’apporter des solutions de prêts avec effet de levier (mezzanine).

La dette a constitué un pan important du secteur de la banque d’investissement en Afrique au cours du premier trimestre 2021. Pour cela, Altica en plus d’Ofori, s’est assuré d’avoir les services d’Andrew Gamble, un banquier de longue expérience et Nick Tims qui a travaillé chez Ninety One, la nouvelle appellation de la filiale investissement du sud-africain Investec.

En ce début d’année consacrée à la relance économique après une période 2020 assez complexe, les différents acteurs économiques sont en quête de ressources pour combler des gaps de trésorerie, ou pour financer de nouveaux projets. 12,1 milliards $ ont été empruntés rien qu’en Afrique subsaharienne, au cours du premier trimestre, un record de performance.

La concurrence risque toutefois d’être rude. Les banques commerciales commencent elles aussi à explorer de nouvelles opportunités, sur un marché qui se rétrécit davantage.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Idriss LINGE

Source link

Capital Media

Read Previous

la désescalade africaine de Millicom – Tigo en 6 étapes

Read Next

Why nursing in Denmark pays less than professions dominated by men

%d bloggers like this: