Le Danemark prospecte en Egypte pour ses entreprises technologiques

(Agence Ecofin) – Avec une contribution de 4,4% au produit intérieur brut en 2020, le secteur égyptien des TIC est bien parti pour encore s’illustrer positivement cette année. Le gouvernement n’exclut aucune proposition de coopération internationale pour atteindre cet objectif.

Le Danemark prospecte en Egypte pour ses entreprises technologiques. L’ambassadeur du Danemark en Egypte, Svend Olling, à la tête d’une délégation d’entreprises danoises, a rencontré à cet effet le ministre égyptien des Communications et des Technologies de l’information, Amr Talaat (photo), mercredi 7 avril. Lors de la réunion virtuelle organisée par le Trade Council, organisme du ministère des Affaires étrangères du Danemark, ils ont évoqué l’établissement de partenariats technologiques et numériques bénéfiques pour les marchés TIC égyptien et danois.

Lors de la rencontre, Amr Talaat – qui a révélé que l’ensemble du processus de numérisation des services gouvernementaux devrait être achevé d’ici 2022 – a appelé les entreprises danoises à partager leurs expériences et à coopérer avec l’Egypte dans la poursuite de sa transformation numérique. Le ministre a d’ailleurs souligné la volonté du gouvernement égyptien de bâtir une industrie solide axée sur les données, dans laquelle les technologies modernes peuvent être adaptées au contexte local.

Cette année, l’Egypte a décidé d’accélérer la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie numérique engagée depuis l’année dernière. Le pays ne rechigne pas à toute expertise que peuvent lui apporter les entreprises technologiques des pays développés. Le gouvernement est disposé à capitaliser dessus pour développer des compétences nationales qui contribueront à la croissance du marché TIC local.

Le taux de croissance du secteur TIC égyptien est passé de 14,1% en 2019 à 15,2% en 2020 et devrait atteindre 16% cette année. Son incidence sur le produit intérieur brut est passée de 80,1 milliards de livres égyptiennes (5,1 milliards USD) en 2019 à 107,7 milliards de livres égyptiennes en 2020, soit une contribution de 4,4% contre 3,2% en glissement annuel. A travers une coopération avec les entreprises technologiques danoises, Amr Talaat entrevoit une opportunité d’accentuer l’impact du secteur des TIC et du numérique sur l’économie nationale.  

Muriel Edjo 

Lire aussi :

19/01/2021 – L’Egypte discute de coopération TIC avec l’Italie, le Nigeria et la Biélorussie

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

China repeats call to resist ‘vaccine nationalism’, pledges to keep monetary support By Reuters

Read Next

L’impact de la crise Covid sur le PIB mondial sera finalement moins marqué que celui de la crise financière de 2008

%d bloggers like this: