Paratus annonce la fin de la construction de son centre de données de Lusaka pour juillet

(Agence Ecofin) – Le segment de marché des services liés à l’exploitation de centres de données est en plein essor en Afrique. De nombreux acteurs y renforcent d’ailleurs déjà leurs investissements. En Zambie, comme dans plusieurs autres marchés d’Afrique australe comme l’Afrique du Sud ou encore Maurice, la concurrence couve.

Paratus Zambia, filiale du groupe panafricain Paratus spécialisé dans la fourniture de connectivité à haut débit, annonce la fin des travaux de construction de son centre de données local d’ici fin juillet 2021. L’infrastructure technologique Tier 3 selon les standards internationaux est basée à Lusaka, la capitale. Elle renforcera l’empreinte de Paratus Zambia dans les segments du cloud, la connectivité à haut débit, le stockage et la gestion sécurisée des données.

Marius Van Vuuren, le directeur général de la société, a déclaré que « le centre de données Paratus est une étape importante pour la Zambie et les pays voisins et marque l’aube d’une nouvelle ère technologique pour les entreprises zambiennes. Toute entreprise pérenne ne devrait pas confier tous ses données et systèmes essentiels à un seul fournisseur. Elles ont besoin d’une plus grande diversité pour répartir les risques et assurer la continuité des activités. C’est là que nous intervenons. Il est temps de penser grand en ce qui concerne les données et de faire partie du réseau de qualité de la Zambie ».

Avec la reprise des ambitions de transformation numérique en Afrique, suscitée par le coronavirus, ReportLinker estime que la taille de l’investissement sur le marché des centres de données qui était évaluée à 2 milliards USD en 2020 devrait atteindre 5 milliards USD d’ici 2026 sur le continent, avec un taux de croissance annuel composé de 15%. Bien que des pays comme l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Kenya, le Maroc soient présentés comme des marchés à fort potentiel. Paratus Zambia voit dans la Zambie, où Huawei a déjà déposé ses bagages, des opportunités à saisir. D’où son investissement évalué à 140 millions de kwacha (6,2 millions USD).

Marius Van Vuuren a souligné que le centre de données de Paratus Zambia ne sera pas seulement un ajout d’infrastructure au secteur des TIC zambien, mais un investissement qui contribuera à élever le niveau et la qualité des services technologiques disponibles dans le pays. Pour l’entreprise, c’est l’assurance de nouveaux revenus dans un secteur de marché où la concurrence prend de l’ampleur en Afrique. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

30/09/2020 – Le sud-africain BCX signe avec Epsilon pour offrir à ses clients un accès à plus de 220 centres de données étrangers

06/02/2017 – Zambie: le data center national, composante essentielle du projet gouvernemental Smart Zambia, réalisé à 98%

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Spain’s hotel owners not ready to check out as investors circle By Reuters

Read Next

Le titre Nestlé Côte d’Ivoire en position pour une solide croissance sur la BRVM

%d bloggers like this: