Pour environ 100 millions $, Imperial Logistics se sépare de sa filiale de transport maritime sud-américaine

(Agence Ecofin) – Après la vente en juillet 2020 de ses activités de transport maritime en Europe, le sud-africain Imperial Logistics poursuit avec la cession de ses unités d’Amérique latine. Le groupe entend recentrer ses opérations sur l’Afrique, et saisir les opportunités qu’elle offre.

Coté sur le Johannesburg Stock Exchange, le logisticien Imperial Logistics a procédé à la cession de son activité de transport maritime en Amérique latine (actifs, actions et créances) pour un montant équivalant à 100 millions $.

Le repreneur de cette filiale, Hidrovias do Brasil SA, est un prestataire de logistique axé sur l’Amérique du Sud et qui transporte par an, près de 6 millions de tonnes de marchandises constituées de matières premières agricoles et minières.

Le groupe sud-africain qui veut servir « de porte d’entrée en Afrique » à sa clientèle s’est engagé à développer son empreinte et sa portée sur le continent en cédant de manière progressive l’ensemble de ses activités de transport maritime à l’international. En juillet 2020, une opération de vente de ses filiales en Europe a été conclue. L’activité maritime sud-américaine n’échappe pas à ce processus.

Imperial Logistics espère développer une entreprise de logistique intégrée qui se concentrera sur l’Afrique en tirant parti de ses avantages et capacités. Cet intérêt pour le continent est justifié.

Dans ses résultats intermédiaires pour les six mois s’achevant au 31 décembre 2020, le groupe explique que l’Afrique représente l’un des plus importants marchés au monde en termes de consommation et de services de santé, et prévoit une croissance de ces secteurs au cours des cinq prochaines années. Il espère par ailleurs, saisir les opportunités que génère la mise en œuvre de l’accord de libre-échange continental.

Rappelons que c’est en 2014 que le logisticien a élargi son activité de transport maritime en entrant sur le marché sud-américain. L’entreprise disposait d’une flotte de plus de 90 navires et transportait environ 1,6 million de tonnes de produits diversifiés chaque année.

Chamberline Moko     

Lire aussi:

https://www.agenceecofin.com/actualites-finance/0405-76289-imperial-logistics-met-en-vente-son-activite-de-transport-maritime-en-europe-pour-se-concentrer-sur-l-afrique

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Africell lancera officiellement ses activités en décembre 2021

Read Next

What an unusual fossil reveals about parental care among pre-mammalian ancestors

%d bloggers like this: