Prosus va céder 2 % de ses parts au sein du géant chinois Tencent pour 14,6 milliards $

(Agence Ecofin) – Prosus qui entend investir dans sa croissance va réduire sa participation dans Tencent. Le secteur du e-commerce pourrait intéresser la filiale de Naspers qui regroupe de nombreuses entreprises actives notamment en Inde, en Russie, au Brésil.

Prosus, la filiale du géant sud-africain de l’Internet et des médias Naspers, a annoncé ce mercredi 7 avril 2021, son intention de procéder à la vente de 2 % des parts qu’il détient dans Tencent, la holding chinoise spécialisée dans les jeux vidéo et l’Internet.

La transaction qui porte sur 191,8 millions d’actions sera exécutée via MIH TC Holdings Limited, une filiale de l’entreprise cotée sur le marché néerlandais.

Tencent qui est présent dans les réseaux sociaux avec son application de messagerie populaire en Chine, WeChat, réduira sa participation de 30,9% à 28,9%, mais va demeurer le premier actionnaire du groupe basé à Shenzhen en Chine.

« Prosus a l’intention d’utiliser le produit de la vente pour accroître sa flexibilité financière afin d’investir dans sa croissance, ainsi qu’à des fins générales de l’entreprise », a indiqué dans une note aux investisseurs, le groupe présent dans une multitude de sociétés notamment en Inde, au Brésil et en Russie.

Prosus, devancé en juillet 2020 par le norvégien Adevinta qui a racheté l’activité de petites annonces d’e-Bay pourrait s’intéresser à de nouvelles opportunités, notamment dans le secteur du e-commerce qui connait un franc succès depuis l’avènement de la covid-19. L’entreprise cotée à la Bourse d’Amsterdam a indiqué qu’elle ne procèdera à aucune autre vente d’actions de Tencent sur les trois prochaines années.

Rappelons que l’investissement en 2001 de Naspers au sein de Tencent ne lui avait coûté qu’environ 32 millions $. Tencent a récemment annoncé un bénéfice trimestriel en hausse de 175 %, à fin décembre 2020.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

la société LPTIC sollicite l’expertise télécoms de la Chine

Read Next

the astronomical artistry of Segar Passi

%d bloggers like this: