Bloomfield confirme pour 2020 la note A- avec une Perspective Stable du FAGACE

(FAGACE) – Le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE) s’est inscrit depuis bientôt trois (3) ans dans une démarche volontaire de notation financière.

Pour la seconde année consécutive, le FAGACE a obtenu les notes suivantes :

  • à long terme la note A-, avec une perspective stable (note d’investissement),
  • à court terme la note A2, avec une perspective stable (note d’investissement).

Le cabinet Bloomfield relève que ces notes traduisent sur le long terme, une qualité de crédit élevée et de bons facteurs de protection. En outre, sur le court terme, le rapport indique que la certitude de remboursement en temps opportun est bonne. Les facteurs de liquidité et les éléments essentiels des sociétés sont sains. Quoique les besoins de financement en cours puissent accroître les exigences totales de financement, l’accès aux marchés des capitaux est bon et les facteurs de risque sont minimes.

Cette notation s’appuie également sur la mise en œuvre du plan stratégique 2017-2020 avec la révision des procédures internes, les actions de renforcement du dispositif de gestion des risques, la cohérence de la nouvelle stratégie à travers le Plan 2021-2025 qui prévoit une modernisation plus accrue du FAGACE.

Avec le renouvellement de sa notation, Bloomfield confirme la solidité des fondamentaux du FAGACE, aux mêmes conditions, dans un contexte de crise économique mondiale.

En effet, ces résultats constituent les acquis des transformations profondes observables et en ordre de marche au sein du Fonds ces dernières années conformément aux meilleurs standards en matière de normes de gouvernance, de normes financières, prudentielles et opérationnelles afin de répondre plus efficacement aux attentes du marché financier.

   photo siege fagace 2017 1 copy

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : FAGACE

Source link

Capital Media

Read Previous

le ministère des Télécoms crée un observatoire des technologies 5G, en partenariat avec l’université de Cuanza

Read Next

We mapped the ‘super-highways’ the First Australians used to cross the ancient land

%d bloggers like this: