Finbond coté sur la Bourse de Johannesburg veut acquérir 35 % de parts du mexicain Financiera Contigo

(Agence Ecofin) – Près d’un mois après l’annonce du rachat de 25 % de parts dans une fintech américaine, le groupe Finbond poursuit ses acquisitions hors de l’Afrique du Sud, avec le rachat cette fois-ci d’une part significative dans la structure de microfinance mexicaine Financiera Contigo.

Finbond Group, une holding de services financiers opérant en Amérique du Nord et en Afrique du Sud, va acquérir 35 % de parts de Financiera Contigo, un fournisseur de produits et services financiers au Mexique. Le groupe coté sur la Bourse de Johannesburg rachètera dans le cadre d’une première transaction 25 % des actions de Financiera pour 18,7 millions $, et aura la possibilité de porter ses parts à 35 %, d’ici fin août 2021.

A travers cette opération, Finbond qui est présent dans les secteurs de l’épargne, des prêts et des assurances poursuivra son expansion au Mexique et étendra son réseau de magasins à 27 Etats mexicains avec l’ajout de près de 439 emplacements en Amérique du Nord. Le groupe sud-africain diversifiera également ses produits pour inclure des prêts de groupe.

Les actions seront rachetées à l’institution de microfinance mexicaine Cege Capital qui s’est engagée à céder cette participation minoritaire qu’elle détient au sein de Financiera Contigo. Finbond a déclaré qu’il a l’intention de financer la transaction à partir de l’excédent de trésorerie disponible. Cette opération survient près d’un mois après l’annonce de l’acquisition par le sud-africain de 25 % de la fintech C1 Holdings domiciliée aux Etats-Unis et au Panama.

Rappelons que Finbond, à travers ces acquisitions, cherche à renforcer sa présence hors de l’Afrique du Sud. En 2020, le groupe avait annoncé son intention de céder de manière progressive et sur le long terme ses activités sud-africaines, ce dans le cadre d’une réorientation de sa stratégie de croissance.

Chamberline Moko   

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Le tout premier nanosatellite mauricien, déjà acheminé au Kennedy Space Center, sera lancé dans l’espace le 4 juin

Read Next

why Microsoft finally dumped Internet Explorer

%d bloggers like this: