Huawei lancera son système d’exploitation mobile HarmonyOS, une alternative à Android, le 2 juin

(Agence Ecofin) – Touché mais pas coulé par les sanctions américaines qui durent depuis près de deux ans, Huawei affiche une résilience obstinée. La société qui s’est toujours targuée de pouvoir évoluer sans la technologie US le démontrera une fois de plus en créant une nouvelle fracture sur le marché des appareils connectés.

La société technologique chinoise Huawei annonce le lancement officiel de son système d’exploitation pour mobile mercredi 2 juin. HarmonyOS est l’alternative à Android qu’a trouvé l’entreprise interdite d’accès à toute technologie américaine depuis 2020. Le premier terminal qui devrait bénéficier de ce nouveau système d’exploitation est la tablette Huawei MatePad2. HarmonyOS sera ensuite étendu à une large gamme d’autres appareils connectés notamment les télévisions ou encore les montres.

Lors de la conférence TEDxHouHai qui s’est tenue le 7 avril 2021 à Shenzhen en Chine, sous le thème « Driven by Pressure », Wang Chenglu (photo) – président de la section Ingénierie logicielle chez Huawei, réagissant aux propos selon lesquels HarmonyOS n’est qu’une copie d’Android 10 – affirmait avec force qu’il n’en est rien. Il avait souligné alors que le nouveau système d’exploitation était entièrement modulaire, panoramique et permettait d’offrir une expérience fluide et continue sur tous les appareils, car « taillé pour l’Internet des Objets ».

Depuis 2019, le gouvernement américain livre bataille à Huawei qu’il accuse de collusion avec le renseignement chinois. Bien que Wang Chenglu indique que l’idée du HarmonyOS date de 2012, sa mise en œuvre effective découle des sanctions américaines survenues en 2020 et dont les conséquences ont été multiples. En novembre 2020, Huawei a annoncé la vente de son unité Honor, fabricant de smartphones destinés principalement aux jeunes et aux petits budgets. Ses parts de marché à l’international sur le segment Smartphone ont également chuté. Huawei qui occupait la place de second plus grand fournisseur mondial au premier trimestre 2019, derrière Samsung, n’était plus que sixième au premier trimestre 2021 selon le cabinet d’études asiatique Counterpoint.

A travers le lancement d’HarmonyOS, Huawei s’est fixé comme objectif de faire fonctionner son nouveau système d’exploitation sur 300 millions d’appareils d’ici la fin de l’année 2021, dont 100 millions de terminaux conçus par d’autres marques.

Muriel Edjo

Lire aussi:

20/04/2021 – Smartphones : Tecno passe devant Samsung en Afrique en 2020

17/11/2020 – Huawei cède sa marque de smartphones Honor

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Egyptian court delays hearing in Suez container ship compensation case By Reuters

Read Next

Le marché du e-commerce pourrait augmenter de 15 milliards $ en Afrique, entre 2025 et 2030 (Rapport)

%d bloggers like this: