le distributeur d’énergie électrique KPLC veut ajouter 678,5 km de fibre optique à son réseau

(Agence Ecofin) – La demande en connectivité est en croissance au Kenya. Elle laisse entrevoir de nouveaux revenus à saisir pour de nombreuses entreprises. KPLC, bien que spécialisée dans la distribution de l’énergie électrique, a décidé d’y augmenter ses investissements.  

Le distributeur d’énergie électrique Kenya Power and Lighting Company (KPLC) a dévoilé son intention de déployer 678,5 km supplémentaires de fibre optique pour enrichir son réseau déjà fort de plus de 4 000 km. L’entreprise s’est mise en quête d’entreprises à même de réaliser ce chantier d’envergure divisé en deux lots. Le premier qui porte sur 309,5 km de fibre optique cible les régions de la Côte, de Nairobi, du Nord-Est et du mont Kenya, tandis que le second qui porte sur 369 km cible les régions du Rift central, du nord du Rift, de l’ouest et du sud de Nyanza. Les entreprises retenues seront connues le 26 mai.

« Le réseau de câbles à fibre optique KPLC se développe à un rythme très rapide pour répondre aux besoins de télécommunications primaires internes ainsi que pour servir les clients externes qui louent une capacité de fibre. KPLC a l’intention d’étendre son réseau de câbles en fibre optique à ses centres commerciaux et sous-stations en utilisant un câble à fibre optique autoportant entièrement diélectrique pour une meilleure connectivité des données et une petite partie avec un fil de terre optique », a expliqué l’entreprise. Les deux lots qui doivent être réalisés font l’objet d’un appel d’offres et devront être réalisés en 36 mois.

L’extension réseau que prépare KPLC survient dans un contexte marqué par un accroissement rapide de la demande en connectivité. A travers le pays, les populations et les entreprises expriment un besoin de plus en plus important envers les opérateurs télécoms. Ce besoin s’est traduit par une augmentation constante du trafic data mobile qui est passé de 110,6 millions de gigabits en janvier 2020 à 165,8 millions en décembre 2020.

Avec les nouvelles les capacités data apportées par l’extension de son réseau, qui seront mises à la disposition des opérateurs télécoms, KPLC espère enregistrer des revenus supplémentaires qui contribueront à renforcer sa santé financière au-delà de contribuer à l’accès d’un plus grand nombre de Kényans à la data à haut débit. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

19/04/2021 – Kenya : l’Autorité des communications a approché le Parlement pour le partage des infrastructures télécoms

01/04/2021 – Kenya : le débit Internet sera multiplié par dix d’ici juin 2021

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

U.S. mortgage applications tick up, purchase applications at 3-month low

Read Next

La SFI envisage de soutenir les plans d’expansion de l’égyptien Integrated Diagnostics à hauteur de 45 millions $

%d bloggers like this: