AgVentures entre au capital du fournisseur de logiciels Matrix Software

(Agence Ecofin) – Quatre mois après sa prise de participation au sein de la firme agroalimentaire Skudu, l’investisseur sud-africain AgVentures annonce un nouvel engagement, cette fois-ci dans une structure qui dessert des acteurs du l’industrie de la viande avec ses solutions logicielles.

Le sud-africain AgVentures qui investit dans des entreprises technologiques agricoles et agroalimentaires est annoncé dans le capital de Matrix Software.

La firme de capital-risque aurait, selon The Capital Quest, acquis une part significative au sein de cette entreprise engagée dans la fourniture de logiciels pour les producteurs de viande en Afrique australe. Les informations sur les parts acquises et le montant déboursé n’ont pas été communiqués.

Matrix Software fondée en 2005 par Deon Snyman est présente dans six pays africains en dehors de l’Afrique du Sud, son marché principal. La firme qui travaille avec des acteurs évoluant dans la chaîne de valeur de production de la viande est la deuxième entreprise à bénéficier d’un appui financier d’AgVentures depuis le début de l’année.

En février dernier, la start-up sud-africaine Skudu qui évolue dans le secteur agroalimentaire avait levé des fonds auprès de l’investisseur. Les capitaux sollicités visent à soutenir la croissance de Skudu. La firme ambitionne de devenir l’une des plus importantes en Afrique australe dans le commerce en ligne d’intrants et de produits agricoles.

Matrix Software soutenue par AgVentures prévoit de se développer sur des marchés verticaux tels que les produits laitiers, et la volaille. L’entreprise espère accentuer sa croissance en Afrique de l’Est, et mettre sur pied de nouveaux services pour sa clientèle.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Sonatel avance ses pions en Afrique de l’Ouest

Read Next

Rate for : CANADA

%d bloggers like this: