Au Togo, la fintech Semoa lance sa solution de retrait mobile money sur les distributeurs d’Ecobank

(Agence Ecofin) – Si l’année 2020, rythmée par la covid-19 a accéléré la digitalisation des services des banques, celles-ci continuent d’explorer les niches pour étoffer leur offre digitale. C’est le cas d’Ecobank-Togo qui accepte désormais des retraits mobile money sur ses DAB.  

Au Togo, Semoa, une fintech spécialisée dans les services de paiements digitaux, a lancé ce jeudi 3 juin lors d’une keynote, sa solution de mobile Banking via WhatsApp sur les distributeurs automatiques (DAB) d’Ecobank.

Dénommée Xpress Cash by SEMOA, la solution permet à ses utilisateurs de retirer de l’argent de leur compte mobile money aux distributeurs d’Ecobank, sans carte bancaire, en se servant d’un code de retrait généré par Dédé, un chatbot Whatsapp développé par la start-up togolaise.

« Xpress Cash by SEMOA permet de rendre disponible 24h/24, les services Tmoney et Flooz aux quatre millions de Togolais utilisateurs du mobile money, et ceci à travers la zone UEMOA, partout où sont présents les guichets automatiques et les points Xpress d’ECOBANK », précise Edem Adjamagbo (photo), CEO de Semoa.

La matérialisation du partenariat avec le groupe bancaire panafricain intervient un an après l’adoption par Sunu Bank, une autre banque togolaise, d’une solution de Whatsapp Banking mise en place par la pousse togolaise. Celle-ci permet aux clients de l’ex-BPEC d’effectuer les opérations de retrait, de versement et transfert sur leur mobile. 

Alors que son portefeuille de partenaires s’élargit, la fintech deux fois sacrée au Maroc entre 2018 et 2019, a confié être en discussions avec plusieurs grandes institutions financières, notamment Orabank.

Fiacre E. Kakpo

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Fiacre E. Kapko

Source link

Capital Media

Read Previous

Un DG camerounais porté à la tête de la filiale locale du vietnamien Viettel, une première

Read Next

court case highlights just how complex it is to forecast a volcanic eruption

%d bloggers like this: