Le e-commerçant égyptien Fatura lève 3 millions $ pour soutenir son activité

(Agence Ecofin) – Un an après sa création, Fatura, la start-up de commerce de biens de grande consommation attire de nouveaux investisseurs. Leur engagement complète le financement de démarrage mobilisé en août dernier par l’entreprise pour se développer sur le marché égyptien.

L’égyptien Fatura qui met en relation des détaillants avec des distributeurs de produits de grande consommation annonce la levée d’un financement de pré-série A, d’un montant de 3 millions $. Sawari Ventures et Arzan Venture Capital ont dirigé cette levée de fonds, assistés par un groupe d’investisseurs, majoritairement égyptiens.

La plateforme de commerce B2B a l’intention de diversifier sa gamme de produits. Cofondée en 2020 par Hossam Ali, et trois associés, elle lancera notamment des services supplémentaires à l’instar des paiements numériques pour davantage intéresser sa clientèle.

« Il existe une grande opportunité dans le segment B2B en Egypte, qui se développe à mesure que les acteurs deviennent numériquement matures et prêts. Collectivement, les acteurs B2B dans l’espace des biens de grande consommation capturent moins de 5 % du marché, et il reste encore beaucoup de chemin à parcourir », déplore Hossam Ali, ancien cadre de McKinsey.

Cette levée fait suite à la mobilisation en août dernier d’un financement de démarrage avec pour objectif d’étendre ses activités sur le marché égyptien. Cette première initiative avait été dirigée par le fonds égyptien de capital-risque Disruptech, avec la participation d’EFG EV et de Cairo Angels, deux investisseurs qui reviennent dans le cadre de cette nouvelle opération.

Selon M. Ali, Fatura compte une année après sa création, plus de 500 commerçants qui ont servi environ 25 000 détaillants de produits de consommation à travers l’Egypte.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Orange rejoint Onatel et CanalBox sur le segment de la fibre optique et accentue la concurrence

Read Next

Maturity Pattern of Banks' Foreign Currency Deposits: March 2021

%d bloggers like this: