Le sud-africain MultiChoice accroît à 49 % ses parts dans la société de paris sportifs BetKing

(Agence Ecofin) – Sept mois après son premier investissement au sein de la plateforme de paris et divertissement BetKing, l’opérateur de télévision payante MultiChoice se renforce dans la société avec l’idée de saisir les opportunités qu’offre l’activité sur le continent.

MultiChoice veut augmenter ses parts de 20 à 49 % dans le capital de BetKing, une société de paris sportifs et de divertissement basée au Nigeria, et qui a étendu ses activités au Kenya et en Ethiopie.

L’opérateur sud-africain de télévision payante investira 282 millions $ pour cette acquisition. L’accord qui sera bouclé avec l’obtention des approbations réglementaires nécessaires a été annoncé lors de la publication des résultats financiers du groupe comptant pour l’année achevée au 31 mars 2021.

Pour l’équipe de MultiChoice, les paris sportifs sont un marché intéressant qui connaît actuellement une forte croissance à l’échelle mondiale. Le groupe entend aligner cette activité sur ses offres de télévision payante afin de profiter de ses opportunités.

« Nous avons beaucoup de sport sur notre plateforme, et beaucoup de gens qui parient regardent plus de matchs », a commenté Calvo Mawela, directeur général de MultiChoice Group.

Cet investissement supplémentaire survient sept mois après le premier engagement de MultiChoice au sein de BetKing. Le géant du divertissement sud-africain avait acquis en novembre 2020, 20 % de la plateforme de jeux numériques axée sur le continent africain pour 81 millions $.

BetKing qui propose des jeux virtuels personnalisés et fournit des services de paris hors ligne bénéficiera de la présence de MultiChoice pour poursuivre sa croissance africaine et étendre sa portée sur le continent. L’entreprise cofondée en 2017 par Adekunle Adeniji et Byron Petzer prévoit d’améliorer son portefeuille de divertissement numérique pour ensuite l’étendre à de nouveaux marchés.

Selon le groupe MultiChoice, l’Afrique ne détient actuellement que 2 % des revenus mondiaux des paris sportifs. Toutefois, le secteur a connu une dynamique intéressante ces dernières années, et le marché connaît une certaine croissance sur le continent.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

L’Egypte annonce l’envoi dans l’espace des satellites NExSat-1 et EgyptSat 2 en 2022

Read Next

Business Intelligence (BI) Developer

%d bloggers like this: