MTN Group veut déployer l’OpenRAN sur l’ensemble de son réseau africain d’ici fin 2021

(Agence Ecofin) – Les transformations engagées depuis le début de l’année par MTN Group pour garantir sa rentabilité future se poursuivent. Après l’introduction de MTN Rwanda en bourse, la cession prochaine de ses tours télécoms d’Afrique du Sud, la société télécoms couve cette fois un projet d’envergure continentale.

Le groupe télécoms sud-africain MTN veut déployer la technologie Open Radio Access Networks (OpenRAN) sur l’ensemble de son réseau télécoms d’Afrique d’ici la fin de l’année. L’entreprise l’a révélé mercredi 16 juin. La technologie lui permettra de rendre interopérables les différentes composantes informatiques et logiciels de son réseau issus de divers fabricants et de ne plus dépendre d’un seul fournisseur technologique.

MTN Group envisage de muter son réseau télécoms avec la collaboration d’Altiostar, Mavenir, Parallel Wireless, TechMahindra et Voyage, des entreprises spécialisées dans les solutions réseaux. Selon Charles Molapisi (photo), le directeur de la technologie et de l’information du groupe MTN, « nous sommes conscients du potentiel des interfaces ouvertes. Les acteurs dominants apportent beaucoup de valeur à l’entreprise, mais les télécommunications d’aujourd’hui concernent autant la stabilité du réseau que les nouveaux services. Les clients nous mesurent par rapport à la vitesse à laquelle nous pouvons déployer les dernières technologies et nous nous engageons à trouver des moyens plus rapides et meilleurs de le faire ».

Pour Amith Maharaj, le directeur de la planification et de la conception des réseaux chez MTN Group, avec l’OpenRAN l’entreprise télécoms envisage « de créer un réseau capable de répondre aux exigences de coûts et de capacité de marchés spécifiques, ou même de déployer rapidement la 5G et/ou la 4G de manière transparente avec les services hérités existants. Cela change vraiment la donne pour l’avancement du mobile dans les marchés émergents ».

L’adoption de l’OpenRAN par MTN Group intervient dans le cadre de sa nouvelle stratégie opérationnelle Ambition 2025 qui vise un repositionnement stratégique de l’entreprise. Il est attendu une accélération de la croissance ainsi que la valorisation des infrastructures et plateformes du groupe.

L’OpenRAN donnera à MTN Group plus de flexibilité pour moderniser son réseau télécoms et le faire évoluer vers les dernières technologies mobiles. C’est également le gage d’une amélioration des coûts et des dépenses d’investissement, une réduction de la consommation d’énergie et des émissions de carbone associées. Selon Charles Molapisi, l’OpenRAN pour MTN Group c’est davantage d’innovation et de rentabilité. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

17/05/2021 – Afrique du Sud : MTN révèle avoir déjà enregistré une vingtaine de manifestations d’intérêt pour ses tours télécoms

20/04/2021 – Rwanda : l’approbation du régulateur obtenue, MTN entre en bourse le 4 mai

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

China deposit rate reform to have limited impact

Read Next

Salt Capital et la DEG se retirent du tour de table du namibien Deep Catch

%d bloggers like this: