Tactis a présenté le projet Kigali Ville durable aux autorités et parlementaires lors de la visite du Président Emmanuel Macron

(TACTIS ) – Si l’objectif du voyage présidentiel français au Rwanda du 26 au 28 mai dernier était d’abord mémoriel, une délégation d’entrepreneurs accompagnait Emmanuel Macron dans ce pays dont l’un des enjeux principaux est la transformation de son économie via le numérique.

Parmi les neuf entreprises sélectionnées, Tactis, cabinet de conseil et d’ingénierie en aménagement numérique, très actif en Afrique (50% de son CA) et déjà implanté depuis 3 ans au Rwanda était représenté par Stéphane Lelux, son Président. Alors que la France et le Rwanda ont signé une feuille de route de projets à fort impact sur le développement durable, Tactis et ses partenaires ont présenté comment ils vont participer à l’amélioration de la durabilité de la ville de Kigali par la mise en place d’un projet numérique ambitieux : un portail citoyen innovant doublé d’un réseau de capteurs.

Conscients qu’ils partagent les mêmes défis, ceux liés à l’optimisation énergétique et à la croissance verte grâce au numérique, le Rwanda et la France ont profité de ce voyage officiel pour renforcer leurs liens économiques et accélérer les opportunités de partenariat entre acteurs nationaux sur des projets innovants. Les deux pays possèdent de solides atouts complémentaires pour développer les territoires intelligents et les usages de demain. « Pour la France, c’est son expertise en termes de développement d’infrastructures numériques, de formation, civic tech, smart building, transport urbain et véhicule électrique, et plus globalement de villes durables qui est mise en avant. Le Rwanda a pour atout la jeunesse de sa population, la mobilisation de l’Etat pour faciliter les expérimentations et le déploiement des innovations, ainsi que sa volonté affichée d’attirer des investisseurs. En résumé, France et Rwanda peuvent beaucoup s’apporter » explique Bernard Binagwaho, directeur Afrique de Tactis et franco-rwandais d’origine.

« Kigali Ville Durable », 1er projet FASEP France Rwanda

Preuve de cette capacité de collaboration : l’initiative “Kigali Ville Durable”, premier projet FASEP (Fonds études et Aide au SEcteur Privé) France Rwanda, financée par la Direction Générale du Trésor Français.

Porté par Tactis avec le ministère de l’Innovation et des TIC du Rwanda, la ville de Kigali et des PME partenaires innovantes (Spalian, Atmotrack et Streamwide), ce portail citoyen innovant doublé de l’implémentation d’un réseau de capteurs dans la ville vise à bâtir le socle collaboratif numérique de la « ville durable » via un outil de dialogue entre citoyens et ville.

Pour la capitale du Rwanda qui compte 1,1 million d’habitants et où l’appétence aux technologies est démontrée (52% de foyers connectés, plus de 80% disposent d’un mobile, une couverture 3G/4G proche de 100%), ce projet s’inscrit dans le cadre d’une politique novatrice et d’un plan ambitieux – le Smart City Rwanda Masterplan – qui pose les objectifs pour transformer les villes rwandaises en villes intelligentes et durables, promouvant notamment les mobilités non polluantes, la pratique d’activités physiques, l’émergence de startups, la dématérialisation des services et des paiements dans les transports, par exemple.

Le Rwanda s’affirme comme leader de la politique panafricaine en matière de transformation digitale. Deux exemples l’illustrent :

  • La création par le Président Paul Kagame de l’alliance Smart Africa en 2014 (à confirmer) qui réunit actuellement 32 des 54 pays africains regroupant plus d’1 milliard d’habitants ;
  • L’ouverture de son espace aérien pour développer avec la société Zipline, le premier service public par drone au monde permettant de délivrer du sang, des vaccins et des médicaments sur l’intégralité du territoire.

Stéphane Lelux visite le centre de distribution Zipline de Muhanga – mai 2021

Ce portail pourrait donc être étendu ensuite à l’ensemble du pays, voire du continent. Il préfigure un marché en forte expansion, celui des plateformes numériques qui au-delà d’être attirant (estimé à plusieurs millions d’euros par métropole), s’annonce comme un vecteur d’emplois locaux notable en Afrique et en France.

DO4AFRICA.ORG : plateforme d’innovations partagées

2Do4Africa capture copy copy

La plateforme DO4Africa référence plus de 1000 projets digitaux en Afrique – mai 2021

Tactis qui pilote des projets dans une vingtaine de pays en Afrique (de l’Ouest et centrale) à travers deux filiales (Maroc et Rwanda) a également présenté sa plateforme d’innovations partagées « Digital Observer for Africa » (DO4AFRICA.ORG), soutenue par l’Agence Française de Développement et mise en place par le cabinet avec le soutien de l’Alliance Smart Africa(1). Une base qui recense actuellement plus d’un millier de projets innovants afin de leur offrir visibilité et mise en relation.

3 tactis rwanda

Signature d’un MOU (Memorandum Of Understanding) entre Lacina Koné, Directeur Général de Smart Africa et Stéphane Lelux, président de Tactis (Transform Africa Summit) – mai 2019

« Pour des métropoles africaines, dont le boom démographique se traduira par un triplement des populations d’ici 20 ans, les attentes en termes d’implication citoyenne et d’atteinte des Objectifs de Développement Durable, que 193 États se sont engagés à suivre, dont le Rwanda et la France, nécessitent la mise en œuvre de plateformes numériques comme celle de la ville de Kigali et de base d’échanges comme Digital Observer for Africa » commente Stéphane Lelux.

Avec une solide implantation et une parfaite connaissance de l’innovation en Afrique, Tactis confirme sa volonté d’être un des partenaires du continent les plus actifs dans son secteur.

  1. A l’occasion du Transform Africa Summit 2019 de Kigali, le cabinet de conseil Tactis et l’organisation Smart Africa avait signé un MOU (memorandum of understanding) concernant la co-gestion, l’administration et le développement du site Do4Africa. Il avait alors lancé l’initiative de la plateforme de référence pour l’identification des projets digitaux et les jeux d’open data en Afrique.

4 logo Tactis

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : TACTIS

Source link

Capital Media

Read Previous

Amid hiring troubles, rising prices, U.S. growth gains speed -Fed By Reuters

Read Next

la Commission de la concurrence s’oppose au rachat de Burger King par le capital-investisseur Emerging

%d bloggers like this: