Un DG camerounais porté à la tête de la filiale locale du vietnamien Viettel, une première

(Agence Ecofin) – Depuis 2018, une bataille pour le contrôle de l’opérateur télécoms camerounais Nexttel oppose sa maison mère Viettel au milliardaire camerounais Baba Danpullo. Jusque-là, la société a toujours eu à sa tête un DG vietnamien, sa patrie d’origine.

Depuis le mois d’avril 2021, Benoît Yaoussou, ancien cadre du ministère des Postes et des Télécommunications, puis de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), a été discrètement nommé au poste de directeur général de Viettel Cameroun, filiale de l’opérateur des télécoms vietnamien éponyme, qui opère dans le pays sous le nom commercial de Nexttel. 

Cet inspecteur des Postes et Télécoms dans le civil devient ainsi le tout premier DG camerounais de Nexttel, titulaire de la 3e licence de mobile au Cameroun depuis 2021, mais dont les activités ont été lancées en septembre 2014. Jusqu’ici, le poste était occupé par un Vietnamien, tandis que les postes de DGA et de PCA revenaient aux Camerounais, souligne Investir au Cameroun. Cette configuration obéissait à la géographie du capital de cette entreprise, détenue à 70% par le groupe vietnamien Viettel Global Investment SA, contre 30% par Bestinver Cameroon SA, une entreprise contrôlée par le milliardaire Baba Danpullo.

La nomination d’un DG camerounais à la tête du 3e opérateur de mobile est-elle synonyme de prise de contrôle de Nexttel par l’actionnaire camerounais ? Pour l’heure, il est difficile de répondre à cette interrogation, en l’absence d’informations crédibles. Mais, l’on se souvient que dès 2018, une bataille s’est déclenchée entre les deux actionnaires, pour le contrôle de l’entreprise, devenue dès le premier semestre 2016 la filiale la plus rentable du groupe Viettel en Afrique.

Même l’arbitrage du Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute, n’a jusqu’ici pas réussi à faire taire cette querelle des actionnaires de Nexttel, chacun des détenteurs des actifs de la société étant désormais disposé à verser des compensations à l’autre partie pour prendre tout seul le contrôle de l’entreprise.

BRM  

Lire aussi:

05-10-2018 – Cameroun : bataille des actionnaires pour le contrôle de Nexttel, filiale la plus performante du Vietnamien Viettel en Afrique

06-05-2019 – Bataille pour le contrôle de Nexttel : une délégation vietnamienne reçue par le Premier ministre camerounais

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

‘We can’t do it alone’ By Reuters

Read Next

Au Togo, la fintech Semoa lance sa solution de retrait mobile money sur les distributeurs d’Ecobank

%d bloggers like this: