Le nouveau marché financier en activité au Zimbabwe attire déjà de nombreuses entreprises

(Agence Ecofin) – En 2020, le Zimbabwe Stock Exchange a été pris par les investisseurs comme une plateforme refuge pour se protéger de la dépréciation du dollar. Cela a créé une distorsion sur le marché monétaire. Le VFEX résout ce problème et attire les entreprises.

Le Victoria Falls Stock Exchange (VFEX), la filiale du Zimbabwe Stock Exchange créé en 2020, attire de nombreuses entreprises du secteur minier qui souhaitent profiter d’une place boursière qui facilite les transactions boursières en dollar. Caledonia Mining Corporation, un des producteurs d’or du pays, a signalé son intention d’introduire des certificats de dépôt, d’ici fin 2021.

« Une telle introduction serait subordonnée aux conditions du marché et à la mise en œuvre de propositions positives faites par les autorités zimbabwéennes concernant l’amélioration des paiements en dollar  pour l’or produit dans la mine d’or Blanket détenue majoritairement par la société », a fait savoir l’entreprise dans un communiqué datant de ce jeudi 8 juillet, et dont l’Agence Ecofin a eu copie.

Cette annonce survient quelques jours après que Padenga Holdings, une entreprise d’exploitation de crocodiles, a annoncé vouloir quitter le Zimbabwe Stock Exchange pour rejoindre le VFEX. Dans un pays où la monnaie a perdu de la valeur, le nouveau marché financier zimbabwéen permet aux investisseurs d’être protégés contre les fluctuations de la monnaie.

Caledonia Mining espère ainsi lever 3 millions $ pour la gestion de ses charges générales. Mais son introduction au VFEX est conditionnée par un assouplissement des conditions de transfert de fonds hors du Zimbabwe.

Face au repli des réserves de change, les autorités zimbabwéennes ont rendu complexes les paiements internationaux. En 2020, le Zimbabwe Stock Exchange a pris de la valeur, car les sociétés qui y sont cotées sont devenues une valeur refuge pour les investisseurs.

Idriss Linge

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Idriss LINGE

Source link

Capital Media

Read Previous

Africa CDC et MTN accélèrent la lutte contre la Covid-19 avec la campagne « One More Push »

Read Next

Rate for : SWITZERLAND

%d bloggers like this: