l’un des derniers monopoles télécoms d’Afrique est sur le point de disparaître

(Agence Ecofin) – Après Les Comores et l’Ethiopie, Djibouti vient aussi d’accepter l’entrée d’un investisseur privé sur son marché télécoms. Une décision forte, porteuse de nombreux espoirs pour le développement national.  

Le gouvernement djiboutien a entériné lors du Conseil des ministres du dimanche 11 juillet l’ouverture du capital de son opérateur historique Djibouti Telecom. Il a par cette décision engagée la disparition de l’un des derniers monopoles télécoms d’Afrique. En 2015, il ne restait plus que quatre monopoles télécoms en Afrique. Les Comores ont finalement ouvert le marché à Telma en 2016, l’Ethiopie a copié le même exemple le 22 mai avec Vodafone. Avec Djibouti Telecom qui ouvre bientôt son capital, l’Erythrée restera le seul monopole télécoms sur le continent.

Crée en 1999, Djibouti Telecom qui évolue sur un marché sans concurrent n’a réussi qu’a porté le taux de pénétration du mobile à 43,5% et de l’Internet à 55,7% selon les données du Digital Report 2021 de Hootsuite et We Are Social. Alors que les télécommunications sont aujourd’hui au cœur de plusieurs enjeux de développement, le gouvernement djiboutien estime qu’accroître l’expertise de l’opérateur historique en lui associant un partenaire expérimenté développera davantage le secteur. « Cette opération ambitieuse doit se traduire par des retombées positives pour les citoyens et les entreprises djiboutiennes : optimisation de l’offre et des prestations de l’opérateur, accès à des services voix et données aux meilleurs standards internationaux, entre autres », affirme le gouvernement djiboutien.

Depuis 2019, la Banque mondiale incite Djibouti à ouvrir son marché télécoms à la concurrence. Dans son rapport « Welfare effect of introducing competition in the telecom sector in Djibouti », l’institution financière internationale estime qu’une telle opération est de nature à améliorer les conditions de vie des populations et l’économie nationale. Selon la Banque Mondiale, une augmentation de 10% du taux de pénétration du haut débit fait croître le produit intérieur brut (PIB) de 1,38%. Aux Comores, l’ouverture du marché à la concurrence a permis au taux de pénétration d’Internet qui était de 10% en 2017 de grimper à 16% en 2018 puis 20% en 2020 selon Hootsuite et We Are Social.

Bien que l’option choisie par le gouvernement djiboutien soit différente de la solution préconisée par la Banque mondiale, elle introduit toutefois, au sein de l’opérateur historique, une vision différente capable d’orienter la société télécoms vers de meilleures décisions en termes d’investissements et de gouvernance. Le gouvernement souhaite faire de Djibouti Telecom l’un des acteurs majeurs de la transformation numérique du pays. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

24/05/2021 – Le consortium formé de Safaricom, Vodafone Group (UK) et Vodacom Group remporte la licence télécom éthiopienne

02/10/2015 – Comores : Telma a remporté la seconde licence télécom du pays

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Troubled Caribbean refinery seeks bankruptcy as lenders balk at injecting more cash By Reuters

Read Next

John Glenn’s fan mail shows many girls dreamed of the stars – but sexism in the early space program thwarted their ambitions

%d bloggers like this: