Tana Africa Capital signalé dans le capital de l’entreprise brassicole Kensington Distillers & Vintners

(Agence Ecofin) – Tana Africa Capital poursuit sa stratégie d’investissement dans différents secteurs porteurs. Il y a près d’un mois, la joint-venture s’est engagée dans le secteur de la santé en Egypte.

Tana Africa Capital (Tana) dont les opérations d’investissement couvrent une vingtaine de pays en Afrique intègre l’industrie brassicole du continent.

La co-entreprise détenue par la famille sud-africaine Oppenheimer et la firme d’investissement singapourienne Temasek Holdings a racheté une part minoritaire dans l’entreprise londonienne Kensington Distillers & Vintners (KDV), via Tana Africa Capital II (TAC II).Engagée dans la fabrication et la distribution de boissons alcoolisées en Afrique du Sud, au Kenya et au Nigeria, KDV travaillera avec l’équipe de Tana pour poursuivre son expansion et pénétrer de nouveaux marchés africains. « Notre investissement dans KDV permettra à la société d’accélérer la croissance de ses activités sur les principaux marchés de l’Afrique du Sud, du Nigeria et du Kenya », a fait savoir Pieter Cilliers, directeur chez Tana. L’opération intervient près d’un mois après l’investissement au sein de la firme égyptienne Mabaret qui exploite deux hôpitaux et un laboratoire à Alexandrie.

En Afrique, Tana a investi dans un portefeuille couvrant une variété de secteurs allant de la grande consommation à l’agroalimentaire en passant par la vente au détail et la santé. La firme d’investissement qui dispose de plus de 400 millions $ d’actifs sous gestion pilote ses activités sur le continent à partir de ses bureaux en Afrique du Sud et en Côte d’Ivoire.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Orange Tunisie célèbre les 10 ans de Orange Summer Challenge en faveur de l’inclusion numérique des jeunes

Read Next

What is daydreaming? Parts of the brain show sleep-like activity when your mind wanders

%d bloggers like this: