Ecobank accorde 1 milliard FCFA à la fondation SEPHIS en soutien aux femmes entrepreneures

(Agence Ecofin) – Lancé fin 2020, le programme d’appui aux patronnes d’entreprise, « Ellever » vient de connaître une étape importante dans sa mise en œuvre. Désormais, des dizaines de femmes entrepreneures devraient bénéficier de prêts à des taux d’intérêt favorables ainsi que des services à valeur ajoutée.

Ecobank Côte d’Ivoire et la Fondation SEPHIS ont signé le mardi 17  août, un accord de financement de 1 milliard FCFA dans le cadre de l’entrepreneuriat féminin et de l’employabilité des jeunes.

La signature de cette convention entre les deux parties a été actée en présence de leur partenaire commun, Invest for Jobs, œuvrant également dans l’entrepreneuriat des jeunes à travers son programme pour l’emploi et la promotion des PME. 

Concrètement, ce partenariat devrait permettre aux femmes bénéficiaires des programmes de formation et d’accélération de SEPHIS, d’accéder à l’initiative de financement et de soutien aux femmes entrepreneures « Ellever » de la banque panafricaine, lancée en décembre dernier. 

Dans les détails, cette enveloppe va servir aux besoins de financement de 72 femmes retenues à la suite d’une audition, selon les précisions de Sefora Kodjo, présidente du conseil d’administration de la Fondation SEPHIS.

Pour rappel, la Fondation est l’initiatrice de l’« African Women of the Future » (AWF), un programme de mentorat, de leadership et de formation intensive des jeunes femmes entrepreneures d’Afrique. Ce programme a été reconnu par l’Union africaine comme l’une des 50 meilleures initiatives en matière d’éducation sur le continent.

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

selon Top10VPN, le blocage de Twitter depuis le 5 juin a déjà engendré une perte financière de 433 millions $

Read Next

How we can improve gender diversity in economics

%d bloggers like this: