Etisalat Group propose 505 millions $ à Abu Dhabi Fund for Development pour ses parts dans Maroc Telecom

(Agence Ecofin) – Sur les dix dernières années, les performances financières de Maroc Telecom ont été améliorées. La santé financière de la société a même relancé ses ambitions de conquête à l’international. Une dynamique positive dont Etisalat Group veut davantage tirer profit.

La société Emirates Telecommunications Group Company PJSC, plus connue sous le nom d’Etisalat Group, a proposé près de 505 millions USD à Abu Dhabi Fund for Development pour ses parts dans Maroc Telecom. Cet accord – qui est soumis à plusieurs conditions, notamment l’approbation des autorités réglementaires – a été signé mardi 17 août.

Etisalat Group veut acquérir les intérêts d’Abu Dhabi Fund For Development dans le groupe télécoms marocain à travers une série d’opérations stratégiques. La société explique qu’elle va en amont racheter les 8,7% d’actions d’Abu Dhabi Fund for Development dans Etisalat Investment North Africa LLC (EINA) et y porter sa participation à 100%. Après le plein contrôle de EINA avec lequel il partage des actions dans la Société de Participation dans les Télécommunications (SPT), actionnaire dans Maroc Telecom, Etisalat Group augmentera à terme ses parts dans Maroc Telecom de 48,4% à 53,0%.

Il y a huit ans, Etisalat Group est entré dans le capital de Maroc Telecom. En partenariat avec Abu Dhabi Fund for Development, la société émiratie avait acquis les parts majoritaires de Vivendi, désireuse de quitter le segment des télécoms pour se concentrer sur celui de la communication et des médias, pour 4,138 milliards d’euros. L’accord de vente signé en mai 2014 avait été suivi un mois plus tard par la cession à Maroc Telecom par Etisalat Group de ses filiales du Bénin, de Côte d’Ivoire, du Gabon, du Niger, de République centrafricaine et du Togo, opérant sous la marque Moov, pour 650 millions USD.

Etisalat Group a indiqué que l’acquisition de 53% du capital de Maroc Telecom aura un impact positif sur ses résultats financiers « en raison de la baisse des intérêts minoritaires dans les résultats consolidés » de l’entreprise. Il a ajouté que l’opération pourra « potentiellement augmenter les dividendes futurs de Maroc Telecom ».

Au premier semestre 2021, Maroc Telecom a présenté un chiffre d’affaires consolidé de 17 780 millions de dirhams (1,9 milliard USD), en baisse de 3,0%. Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté du groupe atteint 9 160 millions de dirhams (1,20 milliard USD) en retrait de 4,6% à taux de change constant. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

06/06/2014 – Maroc Telecom s’est offert les conseils de Bird & Bird pour le rachat des filiales africaines d’Etisalat

14/05/2014 – Dossier Vivendi-Etisalat, c’est bouclé !

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Sri Lanka becomes first in Asia to tighten policy in pandemic-era By Reuters

Read Next

15 structures de microfinance placées sous administration provisoire à fin mars 2021 (Rapport)

%d bloggers like this: