La plateforme de commerce Alerzo lève 10,5 millions $ pour étendre ses activités au nord du Nigeria

(Agence Ecofin) – Alerzo qui relie des détaillants aux distributeurs de marque a levé un financement de série A pour s’étendre au nord du Nigeria et lancer de nouveaux services de paiement. Ce tour porte à plus de 20 millions $, le total des fonds obtenus à ce jour par l’entreprise lancée officiellement en 2019.

Alerzo, la start-up nigériane de commerce électronique B2B (Business to Business) a annoncé la levée d’un financement de série A de 10,5 millions $.

Le tour de table a été dirigé par la société de capital-risque londonienne Nosara Capital. Il a connu la participation de plusieurs family office des Etats-Unis, d’Europe et d’Asie. Alerzo officiellement lancé en 2019 s’occupe de la distribution de produits de grande consommation.

L’entreprise qui relie via sa plateforme des détaillants aux distributeurs locaux et multinationaux affirme avoir traité plus d’un million de commandes en 2020. La start-up qui dessert principalement le sud-ouest du Nigeria dit avoir construit un réseau de 100 000 petites entreprises, dont 90 % sont dirigées par des femmes.

« Nous avons étudié les marchés informels et de détail à l’échelle mondiale au cours des deux dernières années, et Alerzo s’est vraiment démarqué grâce à une équipe de direction solide et un modèle commercial attrayant », a déclaré Ian Loizeaux, associé directeur de Nosara Capital.

Fondé en 2018 par Adewale Opaleye, Alerzo qui possède et exploite sa chaîne d’approvisionnement et sa logistique utilisera ce financement de série A pour s’étendre au nord du Nigeria. Il prévoit également de lancer sa plateforme de paiement et de prêts, ainsi que de nouveaux services d’assistance aux entreprises.

Avec ce récent financement, le total des fonds levés depuis son lancement s’élève à plus de 20 millions $.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

L’ONU a décidé de faire davantage usage d’outils numériques pour le maintien de la paix

Read Next

Rate for : CANADA

%d bloggers like this: