coup d’envoi de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé

(ARISE IIP) – Inaugurée le 6 juin dernier par le chef d’Etat Faure Gnassingbé, la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA), développée par ARISE IIP en partenariat avec la République togolaise, est désormais opérationnelle. Ce hub économique, qui ambitionne d’industrialiser le Togo, repose sur deux éléments logistiques clés : le terminal du port sec et le parking à camions.

Tout est allé très vite depuis la signature du partenariat le 8 juillet 2020 entre l’Etat togolais et ARISE IIP, développeur panafricain de plateformes industrielles. Presque un an jour pour jour après le lancement de ses travaux, la plateforme industrielle d’Adétikopé démarre ses activités ce 15 septembre, suite à diverses visites officielles. Après avoir été inaugurée par le chef de l’Etat début juin, elle a reçu la visite le 31 août du ministre des Transports routiers aériens et ferroviaires, Affoh Atcha Dedji, suivie de celle de Kokou Edem Tengue, ministre de l’Economie maritime de la pêche et de la protection côtière le 10 septembre. Objectif : constater la mise en place des premiers équipements de manutention sur le port sec, ainsi que la qualité des infrastructures construites pour s’assurer de son opérationnalisation prévue le 15 septembre.

Tous ont souligné l’excellent travail réalisé sur le port sec en moins d’un an et se sont félicités de la concrétisation de ce projet ambitieux, l’une des composantes phares du PND 2018-2022, qui vise essentiellement l’industrialisation du secteur agricole (coton, anacarde, riz, soja, sésame…) en permettant la transformation locale des richesses naturelles togolaises et l’exportation de produits manufacturés. Avec, à la clé la création de 35 000 emplois directs et indirects sur quatre ans.

Désengorger le port de Lomé

Située à une vingtaine de kilomètres au nord de Lomé, d’une surface de 400ha, cette zone industrielle à vocation régionale repose sur deux éléments clés : un port sec de 6 ha destiné à l’écoulement des containers des clients et un parking à camions. Le premier, l’« Inland Containers Depot », affiche un double objectif : désengorger le Port autonome de Lomé en allégeant son trafic et permettre aux opérateurs de transport desservant les pays enclavés – à l’instar du Burkina Faso, du Mali et du Niger – de bénéficier de nombreux services logistiques et des installations de pointe de PIA (systèmes de contrôle visuel, de billetterie et d’accès automatisés…) En termes de manutention, ce port sec est doté d’équipements de dernière génération tels que des Reachstackers (engins élévateurs de conteneurs vide et pleins), des Empty Container Handlers (engins dédiés à la manutention de conteneurs vides) et des Terbergs et Trailers (engins dédiés au transfert des conteneurs d’un point).

Catalyseur de l’économie

D’une capacité de près de 500 camions, le parking à camions, à disposition des opérateurs de transport logistique nationaux et internationaux, a accueilli le 26 juillet dernier les premiers véhicules en provenance des pays enclavés. Parmi les autres services logistiques proposés figurent aussi un entrepôt pour charger, décharger et transférer les containers, une plateforme de stockage du coton et d’autres matières premières ainsi qu’une zone de 200 000m2 dédiée aux autres activités logistiques.

Au-delà du secteur agro-alimentaire, cette zone industrielle, qui a nécessité un investissement de plus de 130 Md FCFA entend jouer un rôle de catalyseur de l’économie togolaise à travers l’émergence de nouvelles industries à fort potentiel dans les domaines du textile, de la pharmacie, des cosmétiques, de l’automobile et du recyclage. ARISE IIP a ainsi lancé un appel d’offres pour l’attribution de la construction d’usines textiles intégrées, les candidats intéressés étant appelés à se manifester avant le 20 septembre.

ea 57547 les innovations de la rforme du cadre des marchs publics jua

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : ARISE IIP

Source link

Capital Media

Read Previous

Le Bénin reçoit 40,2 millions $ de la Chine pour densifier son réseau télécoms à haut débit

Read Next

UK government pledges economy-wide climate disclosures by 2025

%d bloggers like this: