Guinée Telecom et Guinetel ont obtenu à nouveau un titre d’exploitation de réseaux télécoms

(Agence Ecofin) – Six années après leur mise en faillite par le gouvernement, l’opérateur historique et sa branche mobile ressuscitent. Leur retour est annoncé sur un marché télécoms où MTN et Orange ont eu le temps de s’établir solidement.

L’opérateur historique des télécommunications Guinée Telecom S.A. fera bientôt son retour sur le marché télécoms de Guinée-Bissau. Mardi 21 septembre, il a reçu officiellement du ministre des Transports et des Communications, Augusto Gomes, la licence qui lui permettra d’exercer des activités de réseau, de prestataire de services télécoms fixes et d’opérateur d’infrastructures sur tout le territoire national.

La cérémonie faisait suite à celle du 14 septembre au cours de laquelle sa branche mobile Guinetel s’est également vu attribuer une licence individuelle unique par le Conseil d’administration de l’Autorité nationale de régulation des technologies de l’information et de la communication (ARN-TIC). 

Augusto Gomes a expliqué que le retour des entreprises publiques sur le marché télécoms national traduit la volonté de souveraineté de l’Etat dans les télécommunications, notamment en ce qui concerne la sécurité des communications, des données nationales.

En 2014, les sociétés Guinée Telecom et Guinetel avaient été mises en faillite par le gouvernement suite à plusieurs années de mauvaise santé financière. Sur un marché ouvert à la concurrence depuis 2003, les deux compagnies peinaient à croître face à la forte concurrence de MTN et d’Orange. 

En 2015, une commission interministérielle dédiée à la relance des deux sociétés publiques avait été mise sur pied. Elle avait d’ailleurs bénéficié du financement de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et de la Banque mondiale pour réaliser les études technique et financière nécessaires à un retour sur le marché. Augusto Gomes a promis, pour les prochains jours, l’homologation des cahiers de charge puis le lancement d’un appel d’offres international pour la sélection d’un partenaire qui aidera à mieux rentabiliser les sociétés.

Au-delà de la souveraineté de l’Etat dans les télécommunications, le désir du gouvernement de ressusciter Guinée Telecom et Guinetel découle aussi de sa volonté de tirer profit des nombreuses opportunités qui se développent dans le secteur. Elles pourront être des sources de revenus supplémentaires pour le Trésor public. 

Muriel Edjo 

Lire aussi:

18/03/2015 – L’Angolais Unitel veut acquérir Guinée Telecom, l’opérateur historique Bissau-Guinéen

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Agence Ecofin

Source link

Capital Media

Read Previous

State, local govts disburse $2.3 billion in Aug. rental aid -Treasury By Reuters

Read Next

naissance de la 12ème filiale bancaire du Groupe BGFIBank

%d bloggers like this: