La société de paiement australienne Zip s’apprête à racheter la fintech sud-africaine PayFlex

(Agence Ecofin) – L’australien Zip Co poursuit sa stratégie d’extension de ses activités à travers le monde. Elle a opté pour le rachat de fintech. Les précédentes opérations ont été faites en Arabie saoudite, aux Philippines et en République tchèque.

La société de paiement numérique Zip Co, cotée sur l’Australian Securities Exchange, a proposé de racheter la fintech sud-africaine Payflex pour étendre ses activités sur le continent africain.

Zip Co Limited propose des services de crédit au point de vente et de paiement numérique dans 12 marchés à travers le monde, principalement en Amérique et en Europe. A travers cette acquisition, elle entend soutenir l’expansion de Payflex sur le marché sud-africain ainsi que dans d’autres économies du continent.

« La croissance de Payflex au cours des dernières années a démontré la demande pour les services d’achat et de paiement différé en Afrique du Sud […] L’acquisition de Zip augmentera la vitesse et l’ampleur de l’expansion de Payflex, et permettra aux commerçants et aux acheteurs de bénéficier des produits de classe mondiale, de la plateforme et de la portée mondiale de Zip Co », a fait savoir Paul Behrmann (photo), fondateur et directeur général de Payflex.

L’entreprise a la particularité de proposer des solutions de paiements échelonnés sur plusieurs semaines. Ce qui laisse la possibilité aux consommateurs de faire des courses et de régler la facture plus tard. La relation entre l’australien Zip et Payflex remonte à 2017. La collaboration entre les deux structures remonte à 2017.

La fintech sud-africaine s’était en effet associée à Zip Co pour tester et plus tard lancer la solution « achetez maintenant et payez plus tard » en Afrique du Sud. Au fil des années, ce service s’est imposé dans le pays, et Payflex a étendu son réseau à plus de 1000 commerçants contre 70 en 2019.     

Bien avant Payflex, Zip Co avait déjà racheté des entreprises similaires à l’instar de Spotii, une plateforme de paiement qui permet aux consommateurs en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis d’effectuer des courses et de payer en plusieurs versements.  

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

Orange Tunisie, avec l’appui de la Fondation Orange, lance son appel à projets Villages pour l’année 2021

Read Next

Launch of OECD Business and Finance Outlook 2021 – Friday 24 September

%d bloggers like this: