Vodacom enrichit son réseau de sites télécoms à énergie solaire pour garantir sa continuité de service

(Agence Ecofin) – Depuis 2017, Vodacom a engagé divers projets de transition énergétique dans ses différents marchés d’Afrique. En 2020, la société s’est fixé un objectif environnemental et financier clair à atteindre d’ici 2025.

L’opérateur de téléphonie mobile Vodacom South Africa a enrichi son réseau télécoms de trois sites supplémentaires fonctionnant à l’énergie solaire. L’entreprise qui l’a annoncé, lundi 13 septembre, a indiqué que ces nouvelles installations – basées à Polokwane, Vereeniging et Bloemfontein – contribueront à la continuité des services en cas de coupure d’électricité. Plus d’un demi-million USD a été investi par Vodacom pour la construction de ces nouvelles infrastructures qui s’ajoutent au projet solaire installé sur un site de contrôleur de stations de base à Randburg, dans la province de Gauteng en mai 2020.

Takalani Netshitenzhe, le directeur exécutif des affaires extérieures chez Vodacom South Africa, a expliqué « qu’à mesure que la demande de services numériques augmente, nous aurons besoin de plus d’énergie pour faire fonctionner ces services ». Il a souligné que « les sites alimentés à l’énergie solaire ne sont que l’un des moyens innovants d’introduire des sources d’énergie plus propres et plus durables pour maintenir nos réseaux mobiles en fonctionnement et nos clients connectés dans une société numérique en constante évolution ».

Les projets solaires déployés par Vodacom South Africa rentrent dans le cadre de la stratégie de développement durable du groupe sud-africain qui porte, entre autres, sur la réduction de la consommation d’électricité et de l’émission de carbone de moitié d’ici 2025. Les nouveaux projets solaires viennent s’ajouter aux 1 088 sites solaires que Vodacom Group a déjà déployés sur différents marchés d’Afrique, notamment au Lesotho.

Au terme de l’année financière 2020, grâce à sa stratégie énergétique et environnementale, Vodacom Group indique avoir réduit sa consommation d’électricité de 16 372 MWh et d’avoir réalisé une économie de 24,8 millions de rands (1,73 millions USD), d’avoir également réduit son émission carbone d’environ 17 607 tonnes métriques de dioxyde de carbone (mtCO2e). D’ici 2025, l’entreprise espère être écologiquement crédible. Une transformation qui consolidera davantage son image de marque responsable tout en allégeant la pression que les coupures électriques exercent sur ses activités et ses finances. 

Muriel Edjo

Lire aussi:

07/06/2021 – Afrique du Sud : Vodacom a investi 7,4 millions $ supplémentaires dans la couverture télécoms rurale du KwaZulu-Natal

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Biden’s child tax credit pays big in Republican states, popular with voters By Reuters

Read Next

Les pays à faible revenu demeurent négligés sur le marché international de la dette

%d bloggers like this: