Kibo Capital se retire après 5 années passées au sein de la société de logistique kényane General Cargo Group

(Agence Ecofin) – Après sa sortie en février dernier du capital d’Orange Madagascar et en juin, d’I&M Bank Rwanda, la société de gestion de fonds Kibo Capital finalise son troisième désinvestissement de l’année. Ses actions détenues au sein de General Cargo Group ont été revendues à Velogic.

Kibo Capital Partners est sorti du capital du kényan General Cargo Group. Le gestionnaire de fonds de private equity, domicilié à Maurice, a cédé sa participation détenue au sein de cette entreprise de fourniture de services logistiques et de distribution. Le montant de cette cession n’a pas été divulgué.

Le gestionnaire n’a pas manqué d’évoquer son apport au sein du prestataire de services de transit et de transport domestique, au cours des 5 dernières années passées dans son actionnariat.

« Kibo a soutenu General Cargo Group pour la première fois en 2016, lorsqu’il était une société de compensation et de transport basée à Mombasa, au Kenya. Grâce à l’investissement et à l’étroit partenariat de Kibo, le groupe s’est transformé en une entreprise de logistique diversifiée, avec une expansion dans le secteur de la technologie et des services de distribution », se félicite la société de gestion de fonds.

Les actions de Kibo ont été cédées à Velogic, la filiale logistique du groupe de services et d’investissement mauricien Rogers Group. Velogic était par ailleurs l’actionnaire majoritaire de General Cargo Group.

Ce désinvestissement marque la troisième sortie effectuée par Kibo Capital Partners, depuis le début de l’année en cours. En juin dernier, il a annoncé la vente de sa participation de 6,01 % au sein d’I&M Bank Rwanda. Quatre mois plus tôt, début février, il avait officialisé sa sortie du capital d’Orange Madagascar.

Même s’il n’apporte pas de précisions sur les détails financiers de ces opérations, Kibo Capital a signifié qu’il avait structuré son investissement et finalisé sa sortie de General Cargo Group via son deuxième fonds, Kibo Fund II. Ce véhicule réalise des investissements en capital compris entre 4 et 10 millions $ dans des PME et entreprises du marché intermédiaire en Afrique.

Il faut également noter que le secteur logistique a reçu la plus faible part (4 %) sur l’ensemble des investissements réalisés par le gestionnaire de fonds à ce jour. Il a davantage concentré ses opérations dans le secteur des services financiers, dans l’industrie agroalimentaire et manufacturière et dans le secteur des biens de consommation.

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

les régulateurs télécoms procèdent à la signature des protocoles d’accord de suppression des frais de roaming

Read Next

OECD Economic Survey of France 2021: Thursday 18 November

%d bloggers like this: