L’Afrique du Sud travaille sur un plan de connectivité universelle à haut débit, à déployer durant les 24 prochains mois

(Agence Ecofin) – Le besoin en connectivité de haute qualité a cru depuis l’année dernière en Afrique du Sud avec la crise sanitaire. Afin de répondre aux attentes des populations et garantir l’accès de tous à l’économie numérique qui se développe, les autorités locales multiplient les actions fortes.

Le gouvernement sud-africain, à travers le ministère des Communications et des Technologies numériques, travaille sur un plan de déploiement d’Internet à haut débit à travers tout le pays. Il prévoit de réaliser cette opération au cours des 24 prochains mois. L’objectif est de faciliter l’accès de toute la population sud-africaine à une connectivité de haute qualité. C’est la ministre Khumbudzo Ntshavheni qui l’a dévoilé lors de la rencontre des ministres des Communications des pays membres du groupe économique BRICS qui s’est tenue jeudi 11 novembre.

Au cours de la réunion, elle a justifié l’intérêt du gouvernement pour une connectivité universelle à haut débit au regard de l’évolution de l’économie actuelle vers « une économie à prédominance numérique ». Khumbudzo Ntshavheni a indiqué que « la pandémie de Covid-19 a démontré l’étendue de la fracture numérique en Afrique du Sud et dans le reste du monde en développement, sur le continent africain en particulier. Le fossé a été évident au cours de cette période, entre ceux qui ont accès à la connectivité et ceux qui n’en ont pas ».

Pour garantir aux Sud-africains cet accès équitable à la connectivité à haut débit, le gouvernement sud-africain a engagé la mise en œuvre de plusieurs actions. Il a accéléré la migration vers la télévision numérique qui a pris du retard, afin de libérer davantage de spectre télécoms à haut débit. L’achèvement de cette migration est prévu d’ici le 31 mars 2022, ce qui permettra ensuite l’attribution du spectre.

Khumbudzo Ntshavheni estime que la connectivité à haut débit universelle que veut développer l’Afrique du Sud permettra aux Sud-africains non seulement « d’accéder aux services, mais ouvrira également des opportunités pour les applications et les systèmes développés en Afrique du Sud et ailleurs dans le monde […] elle promouvra la collaboration dans la Zone de libre-échange continentale africaine y compris dans les BRICS ».

Muriel Edjo

19/10/2021 – Afrique du Sud : MTN et Vodacom rejoignent Telkom en justice pour empêcher le retrait du spectre télécoms provisoire

01/09/2021 – Afrique du Sud : le régulateur télécoms récupère les fréquences temporaires attribuées durant la crise de Covid

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Labor force participation “quite depressed” versus pre-pandemic levels, Yellen says By Reuters

Read Next

La start-up nigériane Helium Health se déploie au Moyen-Orient

%d bloggers like this: