l’Artp annonce la construction d’un centre de contrôle des fréquences de 1,7 million $ à Kolda

(Agence Ecofin) – Depuis 2007, le régulateur télécoms du Sénégal a la volonté d’améliorer la qualité du service mobile en dehors de la capitale. En juin dernier, il a franchi la première étape pour atteindre son objectif avec l’inauguration d’un premier centre régional de contrôle des fréquences. La seconde étape est déjà en préparation.

L’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste (Artp) du Sénégal annonce la construction d’un centre de contrôle des fréquences dans la ville de Kolda, chef-lieu de la région éponyme, située dans le sud du pays.

C’est Abdoul Ly (photo), le directeur général de l’organe public, qui l’a dévoilé lundi 22 novembre, en marge de « la caravane des consommateurs », voyage d’information sur les missions et activités de l’Artp lancée depuis le 14 novembre dans le sud du Sénégal, qui a fait escale à Ziguinchor et Sédhiou avant d’arriver à Kolda ou elle s’achèvera le 28 novembre.

Abdou Ly a déclaré que le centre de contrôle des fréquences de Kolda coûtera près d’un milliard FCFA (1,7 million $). Il facilitera le travail du régulateur télécoms en matière de contrôle et matérialise sa volonté de décentraliser ses activités liées aux services de télécommunications comme le contrôle du spectre, ainsi qu’une meilleure prise en charge des problèmes liés à la qualité de service (QoS) et au recouvrement des redevances.

Le centre de contrôle des fréquences de Kolda sera le deuxième centre régional construit par l’Artp dans le pays. Le premier, inauguré en juin dernier par le chef de l’Etat, Macky Sall, lors de sa tournée économique dans le nord du pays, est situé à Matam, chef-lieu de la région du même nom.

Les deux investissements découlent de la mise en œuvre en 2007 du projet de système d’information de gestion et de contrôles automatisés des fréquences (SIGAF) qui avait permis à l’Artp d’installer un centre national de gestion des fréquences à Dakar.

Au-delà d’améliorer l’efficacité opérationnelle de l’Artp dans ses missions, le directeur général de l’Artp a souligné que « le futur centre de Kolda sera un vecteur d’emplois pour les jeunes de la zone du Fouladou, tel que préconisé par le président de la République ». 

Muriel Edjo

Lire aussi : 09/08/2021 – Sénégal : le régulateur donne aux abonnés télécoms le pouvoir technique d’évaluer la qualité des services

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Muriel EDJO

Source link

Capital Media

Read Previous

Speech of Mr Mardayah Kona Yerukunondu, First Deputy Governor, Bank of Mauritius at the opening of the Workshop on Beneficial Ownership Disclosure Frameworks

Read Next

Le sud-africain Tiger Brands propose un dividende final de 60,72 millions $ à ses 154 actionnaires

%d bloggers like this: