Virunga Africa Fund I va lever 250 millions $ pour investir dans des secteurs porteurs au Rwanda et en Afrique

(Agence Ecofin) – Le Fonds domicilié au sein du Centre financier international de Kigali (KIFC) ciblera des opportunités dans plusieurs secteurs porteurs sur le continent. Le lancement de ce véhicule intervient après la conclusion d’un récent accord stratégique entre le KIFC et le Luxembourg.

Virunga Africa Fund I, un véhicule nouvellement constitué et placé sous la gestion de la firme d’investissement Admaius cherche à lever 250 millions $ pour investir dans des secteurs essentiels et à forte valeur ajoutée au Rwanda et sur le reste du continent.

Le Fonds domicilié au Centre financier international de Kigali (KIFC) tirera profit des opportunités qu’offrira la période post-covid-19 ainsi que la forte croissance démographique sur le continent pour réaliser des investissements ciblés, susceptibles de créer de la valeur sur le long terme.

Les capitaux sollicités proviendront en grande partie du Rwanda Social Security Board, un fonds d’investissement qui compte à son actif de nombreux projets financés dans plusieurs secteurs au Rwanda, et de la Qatar Investment Authority, le fonds souverain du Qatar. Les activités financées dans le cadre de cette initiative devraient contribuer à améliorer l’accès aux soins de santé, à l’éducation, aux infrastructures numériques et aux services financiers.

« Le Fonds permettra de débloquer une valeur considérable et d’avoir un impact réel sur le développement, au bénéfice des populations du continent, à un moment où les économies tentent de se remettre de la pandémie de covid-19. Nous apprécions le partenariat entre la Qatar Investment Authority et le Rwanda Social Security Board, en tant qu’investisseurs principaux dans ce projet qui va améliorer la vie des populations au Rwanda et dans toute l’Afrique », a commenté Regis Rugemanshuro, directeur général du Rwanda Social Security Board.

Le Rwanda a multiplié ces derniers mois des partenariats en vue de renforcer le KIFC. Fin octobre dernier, cette structure a conclu un accord stratégique avec le gouvernement luxembourgeois dans le but de renforcer ses capacités et de développer ses activités d’investissement

Chamberline Moko

window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({version: ‘v2.3’,appId: ‘103459506425194’, status: false, cookie: true, xfbml: true});
FB.Event.subscribe(‘comment.create’, jfbc.social.facebook.comment.create);
FB.Event.subscribe(‘comment.remove’, jfbc.social.facebook.comment.remove);
FB.Event.subscribe(‘edge.create’, jfbc.social.facebook.like.create);
FB.Event.subscribe(‘edge.remove’, jfbc.social.facebook.like.remove);
};
(function(d, s, id){
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) {return;}
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/en_GB/sdk.js#xfbml=1&version=v2.5&appId=103459506425194”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

by : Kelly Chamberline MOKO

Source link

Capital Media

Read Previous

les opérateurs télécoms sanctionnés pour mauvaise qualité de service

Read Next

Podcast: Dominik Weh on why central banks need to embrace technology

%d bloggers like this: